la-source-2008-dec-jfg

Ci après je vous propose le texte adressé à la presse, rédigé conjointement par Ghislaine Kounowski conseillère municipale d’Orléans et moi-même. Je m’implique dans ce dossier à la fois en tant qu’élu municipal et départemental et à ce titre comme Président de la commission locale d’insertion en charge des dispositifs d’insertion sur les quartiers de Carmes Madeleine, St Marceau et la Source.

La régie de quartier de la Source REPERES rencontre en cette fin d’année des difficultés financières qui pourraient l’amener à cesser son activité ce qui serait très préjudiciable au quartier de la Source. Nous sommes très inquiets de cette situation qui se traduirait par la disparition de cette régie de quartier REPERES et par une perte d’emploi pour 63 salariés.

Il est fondamental de rappeler les objectifs d’une régie de quartier.

Une régie de quartier regroupe en partenariat, collectivités locales, logeurs sociaux et habitants pour intervenir ensemble sur la gestion du territoire, le quartier.
Par des activités de ménage, répurgation (collecte des déchets et hygiène), Service d’Intervention Rapide en petite réparation- dépannage, animation et service de proximité, elle permet d’entretenir, d’améliorer, d’embellir la ville et de concourir à un objectif plus global : renforcer le lien social, mobiliser les acteurs et de construire avec les habitants du quartier une citoyenneté active sur leurs territoires de vie.
Ce projet social est très important. Il a notamment pour but d’aider à la formation et à l’insertion  sociale et professionnelle d’habitants en difficultés en partenariat avec tous les organismes qui visent les mêmes objectifs.
Les partenaires de la régie de quartier de la Source REPERES sont nombreux mais les cofondateurs, la Ville d’Orléans et les bailleurs sociaux restent les principaux partenaires sur le plan des objectifs et des moyens.

la-source-2008-dec2-jfg

Les difficultés financières de la régie de quartier de la Source REPERES sont réelles, mais explicables.
La restructuration du quartier dans le cadre du GPV a suspendu un nombre significatif de contrats. La baisse conjoncturelle d’activité a d’ailleurs obligé la régie à se séparer de plusieurs de ses salariés. Malgré de nombreux efforts déployés pour diversifier l’offre de prestations, le niveau d’activité demeure actuellement insuffisant pour revenir à une situation financière équilibrée, tel que le constate le commissaire aux comptes.
Les solutions pour permettre à la régie de quartier de la Source REPERES de continuer son activité existent. Un soutien financier de ses principaux partenaires est nécessaire :
Ville d’Orléans : 30 000 euros
Conseil Général : 20 000 euros
Conseil Régional : 10 000 euros
Etat : 15 000 euros
La participation de la Ville d’Orléans est déterminante. Elle conditionne la participation des autres partenaires. Une régie de quartier n’existe qu’avec et par le soutien financier et politique de sa mairie.

Au dernier Conseil Municipal d’Orléans, lors du débat sur le point n° 8 concernant les orientations budgétaires 2009, la question sur le soutien financier de la mairie d’Orléans à la régie de quartier de la Source REPERES a été posée au maire d’Orléans mais c’est Monsieur Martin, Maire adjoint aux finances qui a répondu. Sa réponse a été comptable et a évoqué des problèmes de mauvaise gestion.
Cette réponse n’est pas recevable. Nous tenons à apporter un démenti qui s’appuie sur les différents rapports successifs du commissaire aux comptes qui ont été établis année après année, confirmant que ces difficultés financières étaient  liées à un volume  d’activité insuffisant et conjoncturel comme nous l’avons expliqué précédemment.
Ces rapports sont connus de la Municipalité et nous tenons à rappeler que deux élus municipaux siègent depuis l’origine au conseil d’administration de la régie de quartier REPERES et qu’ils n’ont jamais exprimé de doute sur la gestion de REPERES.

En 2006, le redressement d’Argonne Service Plus a été permis grâce à un effort de la Ville d’Orléans de 50 000 euros.
Cet effort pour REPERES ne serait il plus possible en 2009 alors que le soutien financier demandé est  moins important, d’un montant de 30 000 euros ?
Lors des élections municipales de 2007, dans le programme électoral de Monsieur Grouard et de son équipe, il était bien promis que «  Les régies de quartier continueront de bénéficier de notre soutien ».
Nous souhaitons que cet engagement de campagne se concrétise par le soutien financier de Ville d’Orléans à la régie de quartier de la Source en 2009.

La régie de quartier de la Source REPERES doit continuer à exister

Ghislaine KOUNOWSKI
Conseillère Municipale de la   Ville d’Orléans 
Michel BRARD
Conseiller Général du Loiret
Conseiller municipal de la Ville d’ Orléans

Groupe d’opposition PS, Verts et Apparentés

la-source-2008-dec3-jfg

comment2

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s