flash-info-logo-mininew1

Un peu d’humeur !

Pour ce dernier conseil municipal de l’année, 3 grandes déceptions m’attendaient ce vendredi 19 décembre dernier !
Déceptions ?
Oui, vraiment, et d’autant plus pour l’élu conseiller général que je suis devenu en mars.

1 la charte de la participation citoyenne, « appelée à l’origine, charte de la démocratie locale »… Afin de complètement « rénover » les conseils consultatifs de quartier, « qui en avaient, à l’évidence bien besoin », la municipalité a fait appel à un cabinet extérieur…
Après quelques échanges et propositions du groupe d’opposition municipal, la « montagne charte » a semble t’il accouché d’une « souris charte », copie conforme à quelques points près de l’ancienne formule.
Et notamment, signe sans doute d’une grande ouverture et du respect de l’expression citoyenne, les conseillers généraux ont été exclus du comité de pilotage des CCQ. Là où,  encore hier, avec Monsieur Grouard, et depuis l’origine, ils étaient membres de droit, et bien fini, dehors, on n’en veut plus !!!
Et bien sûr, comme une « bonne nouvelle » ne vient jamais seule, pas de permanence pour ces conseillers généraux dans les mairies de leur canton respectif… non non non, le principe républicain s’arrête aux frontières d’Orléans, ville test pour on ne sait quel projet « d’une nouvelle citoyenneté » !!! C’est sans nul doute un « grand pas » vers le respect du suffrage universel et de la pluralité…

2 Seconde déception et même tristesse à propos de la régie de quartier de la Source… J’ai avec mes collègues essayé de faire entendre la voix de la raison sur ce dossier ; la raison humaine, l’engagement d’hommes et de femmes depuis 17 ans sur un quartier, quelle richesse, quel patrimoine ! La raison sociale, plus de 60 personnes qui travaillent chaque jour à l’entretien et qui ont pour la plupart connu des parcours difficiles, que d’efforts! Quelle dignité ! La raison économique, alors que 2009 s’annonce extrêmement délicat sur le plan de l’emploi, nous avons absolument besoin d’une structure d’insertion et de lien social dans ce secteur.
C’est en tant que Président de la commission locale d’insertion de la CLI Orléans Sud que je dis cela.
Je dis par ailleurs que  qualifier la régie de quartier de « puits sans fond » est inexact, injuste mais sans aucun doute délibéré ! Comment en effet ne pas s’interroger sur cette posture hostile de la municipalité, sur cette absence totale d’acceptation d’un dialogue avec les autres partenaires ?! S’agit-il d’une revanche politicienne, un genre de troisième tour à la Source où cette fois-ci, c’est le monde associatif qui est visé ?
Je ne veux pas le croire et je souhaite de tout cœur, qu’avec tous les partenaires, ville, agglo, département, région et état, une solution soit trouvée dans l’intérêt de toutes les personnes concernées.

3 Déçu et troublé, je le fus enfin devant le silence absolu de Monsieur le Maire, à propos de son projet « de grand équipement à l’île Arrault » ! Elu de st Marceau, j’ai demandé des informations…. Et bien, rien de rien !
S’agissait-il d’une erreur ? Aussitôt annoncé, aussitôt enterré ? Ou alors c’est le syndrome du « puits sans fond » qui donne le vertige ?
Toujours est-il, que ce qui était bon à annoncer à la presse, n’était plus bon à détailler, expliquer… devant les élus représentant les orléanais !
Nous en serons donc réduits à émettre, pour le moment, seulement des hypothèses….
« Affaire à suivre, nous en reparlerons bientôt !… »

 

comment2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s