flash-info-logo-mininew1

mairie

 » Nos propos dérangent ? J’en ai bien conscience et je m’en réjouis ! « 

Un conseil municipal, pas tout à fait comme les autres ! Après un début bucolique, délibération sur la bio diversité, plantes, plumes et poils et même les chauve-souris, l’ambiance s’est assez brutalement dégradée à propos de la rue des carmes… Et puis ainsi de suite au fil des délibérations….. Rappel au règlement ! Sommés de ne rien dire de dérangeant, accusés de mauvaises pensées, de propos insultants et d’incompétence, les élus de l’opposition ont su, me semble t’il, garder humour et sang froid devant cette avalanche dialectique ! Comme cela ne suffisait pas, nous avons eu une fois encore le rappel à la « la faute originelle », « Vous nous dites cela, mais….. Avant 2001 vous….. » En résumé c’était la « cata et encore nous sommes indulgents, car en fait c’était bien pire… ! » D’où la conséquence logique :« aujourd’hui en 2009 et pour les décennies à venir, le « avant 2001 » vous discrédite, on vous tolère mais vous feriez mieux de vous taire ! Petit rappel : l’opposition municipale, comprend 13 élus et désormais, je suis le seul à avoir participé à l’action municipale dans le mandat avant 2001. « Plus précisément d’ailleurs deux mandats dans la majorité de l’époque ». J’assume, bien sûr, et sans réserve l’action que j’ai pu mener durant ces mandats, au sein de l’équipe animée par jean Pierre Sueur. Je veux dire ici, que j’ai eu la chance de travailler aux côtés d’élus motivés, compétents, engagés sans limite dans l’action municipale. J’ai appris énormément et au contact d’hommes et de femmes de conviction, intéressés par le bien commun et l’avenir de leur cité. A titre personnel, je suis assez fier d’avoir par exemple animé tout le travail d’aménagement et d’accessibilité pour la première ligne de tramway, aussi bien pour les stations que pour le matériel roulant. Il est facile aujourd’hui de plébisciter le tram « celui qui roule » et dans le même temps, d’avoir durant toutes ces dernières années montré autant d’incompétence et d’atermoiement pour la seconde ligne !! Je pourrai évoquer de nombreux défis relevés, souvent difficiles, avec leurs lots de réussite et aussi d’échec. Je me souviens par exemple, qu’Orléans fut innovant en créant Archilab,la charte de solidarité pour les plus démunis, le carrefour des droits de l’homme, les rencontres ville handicap, les journées ville santé… Je pourrai dire beaucoup d’autres choses, mais en ce qui me concerne, je vis au présent et non dans la nostalgie du passé. Je dis simplement, qu’aujourd’hui, et cela seul compte, sur 13 élus municipaux d’opposition, 12 sont de nouveaux élus. Tous ensemble, nous travaillons pour nos concitoyens, au plus près des préoccupations d’aujourd’hui et pour préparer l’avenir. Nos propos dérangent ? J’en ai bien conscience et je m’en réjouis ! Car, la plupart du temps, nous faisons œuvre de propositions alternatives qui, j’en suis convaincu,correspondent à la prise en compte d’aspects ou de préoccupations « oubliées » par la majorité. Nous ne souhaitons pas qu’on démolisse les maisons classées de la rue des carmes et nous proposons la piétonisation qui coûtera bien moins au contribuable et qui est techniquement plus simple. Nous ne souhaitons pas voir couvrir d’acier et de béton l’île Arrault, goudronner des hectares pour des parkings, envahir nos petites rues de l’ouest de st marceau par des milliers de véhicules. Nous pensons que les terrains des montées sont à étudier et peut être d’autres…. Nous pensons que la RN20 sud doit être transformée, maintenant ! Nous pensons que la Ville doit garder la maîtrise totale et entière de sa politique de petite enfance et non la confier à un tiers, privé de surcroît ! Nous demandons que les dispositifs d’insertion se développent partout où cela est nécessaire, et que là où ils existent, la ville les soutienne, comme à la Source par exemple… Nous sommes pour le développement durable et nous voudrions que les réalités prennent le pas sur les discours, par exemple la jonction tram train à la gare qui n’existe toujours pas après tant d’années ! Il y a les grandes et les petites choses, il y a la culture et l’accès pour tous, il y a par exemple cette promesse d’école de musique, chez nous, à st marceau… Nous en parlons et nous argumentons sur tout cela et sur bien d‘autres sujets ! Et ce serait anormal ? Déplacé ? Quant à nos adjoints tout nouveaux, nés d’une pluie assez récente, qui eux aussi, d’un air entendu, nous sortent le couplet de « ah ! Avant 2001 !!! » Cela ressemble vraiment au perroquet, débitant une leçon bien apprise mais pas franchement authentique ! Nous sommes bientôt dans la seconde décennie du 21ème siècle, soyons résolus pour trouver les bonnes réponses et les projets adaptés aux problématiques qui nous sont posées. Notre expression est directe et sans détour, nous disons ce que nous pensons juste et utile pour Orléans et les Orléanais. Cette expression résulte souvent des rencontres que nous faisons avec les habitants, dans les quartiers, les associations, dans l’ensemble des secteurs de l’activité de notre ville. Nous construisons, au jour le jour, au fil de l’expérience, une réflexion et des propositions, sans prétendre à la vérité absolue et plutôt dans une démarche pragmatique. Il nous faut continuer dans ce sens, pour Orléans, c’est en tous les cas ma conviction profonde et sincère.

comment2

1 Comment

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s