flash-info-logo-mininew1

Grand équipement sportif, information et réunion publique

Mercredi 11 mars dernier, à la mairie d’Orléans, j’ai participé à une réunion d’information sur le projet de grand équipement. Serge Grouard avait invité les membres du conseil de quartier, « dont je fais parti au titre de conseiller municipal ». Etait présent également, à ma demande, Jean Philipe Grand conseiller municipal et riverain de l’île Arrault.

Il me semble important de vous faire part des informations qui ont été données, des questions qui ont été posées et de mon sentiment sur tout cela.

1- Point d’infos :

A ce jour, 2 études de faisabilité, réalisées par la Caisse des Dépôts et le cabinet d’architecte ayant réalisé le Stade de France, ont été financées.

Ces études indiquent la Nécessité de choisir un complexe de 10000places. Il s’agit là, selon Monsieur GROUARD, d’un « très bon positionnement pour les grands évènements internationaux ». Un complexe avec une capacité d’accueil supérieure à 10 000 places serait beaucoup plus difficile à remplir. Très peu d’agglomérations s’engagent sur ce type d’équipement.

Le futur équipement devra être complémentaire du Zénith (6 000 places), du Parc des Expositions mais également du Palais des Sports (3 200 places).

Par ailleurs, Il constituera un lieu de vie permanent.

Pour l’implantation, la localisation du site de 11 hectares de l’hippodrome a été retenue. Toujours selon M Grouard, La ville souhaite ainsi « reconquérir les quais de Loire ». Il s’agit là d’un terrain constructible et propriété de la ville. Les études de faisabilités relatives aux autres sites convoités ont mis en avant des lieux trop excentrés qui passeraient à côté des évolutions en cours.

L’échéancier avancé est le suivant :

Juin 2009 => Choix d’un assistant à maîtrise d’ouvrage

Fin 2009 => Rendu des travaux et lancement de la consultation

Dernier trimestre 2011 à fin 2012 => construction.

Monsieur GROUARD rappelle que la question de l’insertion de l’équipement dans le paysage Orléanais ainsi que son accès est très importante. Il souhaite « changer les logiques d’utilisation où l’on vient en voiture ». L’équipement, placé au cœur de la ville, s’inscrirait véritablement dans une logique de développement durable. Les deux lignes de TRAM permettraient d’y accéder. L’éventualité d’une passerelle est évoquée entre Beaumont et l’équipement sportif (pour les vélos et piétons).

L’opération est actuellement estimée à 50 000 000 € H.T. (Le complément envisagé dans un second temps : la passerelle sur la Loire, dont on peut estimer le coût entre 7 et 9 Millions d’Euros).

A noter : M Grouard a annoncé la tenue d’une réunion publique, le jeudi 19 mars, salle de la cigogne à 20h.

2- Problématiques soulevées

La question des riverains du quartier Saint Marceau est évoquée. Les habitants se disent aujourd’hui inquiets au regard de ce nouvel équipement (affluence des véhicules qui stationneront sur le site). Monsieur GROUARD rappelle à ce stade que la gestion des flux constitue un paramètre essentiel.

La question de la disparition de cet espace vert et des activités s’y déroulant : il est indiqué que le bâtiment en lui-même occupera environ 10/100 de la surface et que l’aménagement du terrain restant n’est pas déterminé.

La question de l’accueil de manifestations culturelles est également soulevée. La Municipalité indique son souhait de positionnement sur de l’événementiel (45 jours par an serait l’idéal) qui ne peut pas être accueilli au Zénith actuellement. Le reste de l’année serait partagé entre les autres sports, les salons, réceptions etc.

3- Mon commentaire :

Dans l’état actuel des informations portées à notre connaissance, aucun élément, de mon point de vue, n’apporte de réponses satisfaisantes aux questions essentielles d’accès, de desserte, de stationnement, donc de nuisances induites pour le quartier. Si le caractère central du site n’échappe à personne, son inodabilité reste également certaine. Le maire nous a parlé des études mais ne nous en n’a pas révélé le contenu. Les autres sites envisagés ont été écartés, nous a-t-on dit, car ils encouragent l’usage de la voiture. Je ne vois vraiment pas en quoi, le site de l’île Arrault, avec un parking de mille places dissuadera l’automobiliste supporter, spectateur ou visiteurs d’arriver jusque là dans son auto…. Et là de tourner et de tourner jusqu’à stationner où il pourra si le parking est plein, « 1000 places pour 10000 personnes » ! Ce qui risque d’être souvent le cas.

comment2

8 Comments

  1. La lecture du texte de Monsieur Brard me fait froid dans le dos. On sent le Maire tellement déterminé ! Pour les riverains, ce serait vraiment une catastrophe et il ne semble en faire aucun cas. Plus que jamais il faut continuer la résistance.

  2. Certains arguments de la municipalité ont du mal à tenir la route car les 2 lignes de tramway seront à quasiment 1 km (rien à voir avec La Beaujoire à Nantes avec un tram qui arrive au pied du stade) et les spectateurs viendront donc forcément en voiture ( et se retrouveront dans un « goulot d’étranglement » avec un prime des parkings dérisoires de moins de 1000 places. Je vous laisse imaginer le tableau!

  3. Quant on clique sur « grand équipement sportif », il se passe un truc bizarre et on n’y a pas accès. Enfin, présentement, car cela a très bien marché ce matin

  4. il semble que tout marche à nouveau, merci de nous avoir signalé ce bug

  5. Encore un poumon de verdure en moins pour Orléans ! et ne nous faisons pas d’illusion les arrêts de tram (actuel et futur) sont trop loin du site pour dissuader les spectateurs de prendre leur propre véhicule.

  6. Il est réconfortant de constater que la résistance à ce projet s’organise.

  7. Résistez,résistons…Vous éviterez, nous éviterons une explosion de l’endettement de la Ville (et de l’Agglo) et donc des impôts locaux . Un projet de 50 000 000 d’Euros HT, pour un équipement à usage intermittent, sans financement défini, en zone inondable, et enclavée…c’est le fait du Prince! C’est tout bonnement indécent, en période de crise, donc de ressources(financières)rares.
    S’il s’agit pour S. Grouard de laisser sa marque sur la Ville, il y a bien d’autre équipements prioritaires à construire…

  8. 50 000 000 d’€ + 20 000 000 d’€ pour reconstruire l’hippodrome aux Montées.
    20 000 000 dont on peut donc faire l’économie en construisant la grande salle directement aux Montées, non?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s