grand-equipement-sportif-1

Grand équipement sportif, quelques infos…

« Au cours de la réunion publique de St Marceau, le montant de 50 millions d’Euros a été confirmé »

Suite à la réunion publique qui s’est tenue salle de la Cigogne, où pour la première fois j’ai entendu prononcer le mot « ARENA » pour désigner le grand équipement sportif, je suis allé à la « pêche » aux nouvelles, puisque la municipalité garde pour elle les informations contenues dans les deux études existantes.

Au conseil municipal de vendredi dernier, à la question « nous demandons que les élus se voient communiquer les éléments des études financées par la ville », la réponse a été « non ! »

ARENA ?

Cela recouvre en fait un concept de salle modulable qui est proposé aux collectivités qui désirent implanter un équipement pouvant accueillir en priorité du sport, en second des spectacles et enfin de l’économique.

Un peu comme dans les années 90 où ont été développés les Zéniths dans les grandes villes françaises.

Il y aura donc des ARENAS là où un projet existe d’une part, et d’autre part là où les partenaires institutionnels se mettent d’accord pour son implantation et son financement.

D’après mes informations, l’ARÉNA de Montpellier, appelé provisoirement « La grande salle », est en cours de réalisation

la-grande-salle-montpellier

Télécharger ici la documentation pdf sur la grande salle de Montpellier

Il y aurait en projet, dans les mêmes capacités un équipement à Brest, et un beaucoup plus grand à Bordeaux, 25000 places.

Le coût annoncé à Montpellier est de 60 millions d’Euros.

Au cours de la réunion publique de St Marceau, le montant de 50 millions d’Euros a été confirmé. Cependant, si la localisation reste à l’île Arrault, il faut financer le transfert et la reconstruction de l’hippodrome. Le Maire d’Orléans a dit qu’il avait déjà pris un engagement dans ce sens, coût estimé 15 millions d’Euros.

Toujours dans l’hypothèse île Arrault, les nécessaires aménagements des abords, avec les contraintes de la levée et la restructuration des voies et des accès n’ont pas été chiffrés. De même, la question du devenir des terrains Famar « anciennement Sandoz », n’est pas apparue très clairement, en dehors de l’annonce du Maire comme quoi la ville était intéressée par le rachat de cet espace… A chiffrer bien sûr et pour quelle destination ?

L’impact ?

Dans le contexte connu du site : bord de Loire, zone inondable, enclavement, voies de petits calibres, je souhaite qu’une étude d’impacts soit diligentée afin d’évaluer les nuisances potentielles, pour les habitants d’une part et l’environnement d’autre part. Il a été présenté récemment au conseil municipal d’Orléans un plan d’action sur le biotope et la faune à Orléans… L’objet étant de préserver un patrimoine que l’on sait menacé… Comment cela est-il pris en compte dans ce choix de localisation ?

Accès ?

Le concept des ARENAS implique l’organisation de manifestations nécessitant des capacités d’accueil supérieures à l’existant, ici et dans les autres agglomérations. Le public visé est de loin bien au-delà de l’agglomération : le département, la région et les régions voisines…

Si, une partie des visiteurs « spectateurs » peuvent être convaincus d’emprunter le tram, tous ceux extérieurs viendront par la route… Des voitures, des cars, avec en plus tous les véhicules en rapport avec l’organisation de l’évènement, des camions pour le matériel, des cars pour les équipes…

Comment tout cela se gère dans le respect du voisinage et de toutes les voies alentour ? De même, si l’on veut favoriser les accès piétons, « tram à 1000m », il est obligatoire de penser aux personnes à mobilité réduite sur ces cheminements aujourd’hui non accessibles…

Enfin, pour terminer, une question et une remarque. On nous a parlé du transfert de l’hippodrome avec le coût important que cela représente, mais que deviennent les jardins ouvriers présents sur le site ? Silence radio ! Font-ils partie des quantités négligeables dont on ne se préoccupe pas ?

Ma remarque : en reconstruisant la station d’épuration sur place, M Lemaignen et M Grouard ont définitivement figé l’enclavement du site de l’île Arrault. Il suffit de se rendre sur place pour comprendre cela… Il me semble que cela dénote un manque de cohérence et de prévision sur le moyen terme.

comment2

6 Comments

  1. Intéressant le dossier de la grande salle de Montpellier :
    projet réalisé par la région en partenariat avec l’agglomération
    14 000 place pour une agglomération deux fois plus grande
    en page 8 une étude de marché qui montre les régions propices aux concerts
    et Orléans n’est dans aucune.

  2. il est étonnant que nos élus n’aient pas une idée de bateau géant pour faire une immense sallle de spectacle!! ils ont déja le rafiot pouvant servir de « petite salle »

  3. Extra, la remarque de jm Said. Il faut bien rire de temps en temps, pour éviter de pleurer des décisions des grands de ce monde;

  4. quand on voit qu’un quart de finale de pro A attire 2500 personnes au palais des sports et est donc loin de faire le plein de cette salle de 3400 places, on peut se demander quelle est l’utilité de construire une salle de 10 000 places en dehors du fait que le maire est un dingue de basket, sport qui n’intéresse que peu de monde en France

  5. Commentaire de Jacky Prevost

    GRAND ÉQUIPEMENT SPORTIF À L’ÎLE ARRAULT :

    UN TISSU D’INCOHÉRENCE

    Pendant les sept années de son dernier mandat, Mr Grouard a mis un point d’honneur à ne pas achever ou réaliser les équipements programmés par son prédécesseur, soit à Orléans même ou dans le cadre de l’Agglo : tramway, halle et passerelle de la Charpenterie, tête nord du pont de l’Europe, accès à l’A71 sur Saint-Pryvé. Il a, par ailleurs, avec ses proches, critiqué le caractère « pharaonique » de certains de ces projets.

    Pour son second mandat, sans doute veut-il laisser une trace de maire bâtisseur… ce qui en soi, ne serait pas condamnable s’il s’agissait, avant tout, de combler un manque ressenti par toute la population comme une priorité absolue.

    Hélas, le choix d’implanter, à l’Île Arrault, un grand équipement sportif, deu-xième ou troisième salle omnisport de France à l’Île Arrault apparaît totalement déraisonnable pour plusieurs raisons qui relèvent du bon sens. D’où les réactions négatives de milliers de personnes toutes sensibilités politiques confondues.

    Un lieu on ne peut plus inapproprié

    Comme cela saute aux yeux de tous, le site présente des caractéristiques particulièrement contraignantes : PPRI, voiries, parking, proximité de sites naturels et paysagers protégés, périmètre de protection de la tuilerie briqueterie du Vieux Bourg à Saint-Pryvé…

    Un enjeu urbanistique global une fois de plus sous-estimé

    Comme je l’ai publiquement dénoncé lors du Conseil d’Agglo du 28 février 2008, à l’occasion du vote sur la reconstruction de la station d’épuration, le site de l’Île Arrault méritait, avant toute nouvelle implantation, de faire l’objet d’une étude urbanistique globale de long terme incluant les deux communes et la CAO.

    La perspective était l’aménagement possible d’un « éco-quartier » incluant habitat, équipements publics, sous réserve bien évidemment d’une révision des POS-PLU des deux communes concernées.

    Une telle démarche était largement justifiée, dans la mesure où un foncier disponible d’une telle qualité en plein cœur de ville est rarissime et précieux et impose de prévoir des aménagements en cohérence avec la L.O.V. (Loi Orientation sur la Ville).

    Concernant un site d’une qualité patrimoniale exceptionnelle, construire un seul équipement dédié au loisir, c’est définitivement renoncer à faire de cet immense espace sud de Loire un futur quartier où il ferait bon vivre au quotidien et non au rythme chaotique et bruyant de manifestations aux impacts imprévisibles.

    Un contexte économique et social qui appelle d’autres priorités

    Si la situation économique ne doit pas faire renoncer aux investissements générateurs d’emplois, elle ne doit pas non plus permettre de ne songer qu’aux réalisations de prestige et de loisir réservées à une minorité relative… D’autres priorités sont aujourd’hui attendues par les populations affrontées à des difficultés et restrictions quotidiennes.

    Une « danseuse » de plus ?

    Après le lamentable échec, pourtant prévisible, de l’Inexplosible, « danseuse » de Mr Lemaignen au nord du fleuve royal, faisons en sorte d’éviter, au sud, un deuxième flop d’une toute autre ampleur avec ce grand équipement sorti du chapeau mégalomaniaque de Mr Grouard.

    Ces remarques et réflexions d’un ancien élu seront sans doute, comme à l’accoutumée, balayées d’une phrase acerbe par Mr Grouard qui accepte difficilement la critique quand elle est particulièrement argumentée sur le fond. Qu’il reconnaisse à tout le moins que le flou de son projet et l’absence de concertation en amont avec les populations les plus directement concernées ne pouvaient que générer les réactions de rejet actuelles.

    De même, et sans vouloir tomber dans la polémique politicienne, force est de constater que le Maire UMP de Saint-Pryvé s’est, d’emblée, déclaré très favorable au projet sans consultation de son Conseil municipal, sans information ni débat avec la population pryvataine.

    En tout état de cause : choisir le meilleur site et la bonne échelle

    Si, un, la construction d’un tel équipement se justifiait au-delà du cadre strict des deux communes, encore faudrait-t-il convaincre les contribuables et rechercher, en toute objectivité, le site le plus adapté tant au nord qu’au sud de l’agglomération en terme de transport, de stationnement, de proximité d’autres équipements publics et d’impact sur les riverains et l’environnement.

    Quant à la bonne échelle d’investissement, pourquoi devrait-elle se limiter à une ville ?

  6. Il ne serait pas inutile de savoir si David Douillet ne serait pas intéressé par la construction de cet équipement à travers telle ou telle société.Ce n’est qu’une simple hypothèse,mais ses venues à Orléans m’interpellent!!!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s