permanence-mairie-du-quartier-saint-marceau

photo JFG

Permanence mairie de quartier

 » Si les mots ont un sens, au lieu de parler de « démocratie participative et de proximité » à tout bout de champ, un acte simple comme le retour à la situation antérieure, seraient nettement plus significatif ! « 

Depuis deux mois maintenant, nous tenons, Nathalie Willano et moi, une permanence mensuelle à la Mairie de quartier de St Marceau, avenue de la Mouillère.

Ayant intégré un conseil de quartier en tant qu’élu municipal, j’ai la possibilité de tenir une fois par mois cette permanence ouverte à tous les habitants. C’est important car, pour moi, la Mairie représente un lieu neutre, où un élu, quel qu’il soit et quel que soit son choix politique, peut accueillir un citoyen en quête de réponses.

La Mairie, c’est en France, la maison commune, qui appartient à toutes et tous, et où l’on peut se rendre en toutes circonstances.

Bien sûr, il existe beaucoup d’occasions de rencontrer les personnes qui le désirent, et c’est le cas en ce qui me concerne.

Néanmoins, ce moment, ouvert, sans nécessité de contact préalable, le samedi matin, est une invitation mensuelle à venir parler de ses préoccupations et de ses interrogations.

Si le sujet porte sur la compétence de la ville, il existe des fiches de transmission qui permettent d’informer la personne responsable de la Mairie. Celle-ci se chargera d’instruire le dossier en fonction des éléments recueillis.

Il peut s’agir de problèmes plus personnels ou de la compétence du conseil général par exemple. Dans ce cas, avec Nathalie, nous nous chargeons de la suite à donner et de l’obtention des réponses au questionnement.

Je tiens à dire tout cela, pour rappeler que trois de mes collègues conseillers généraux d’Orléans n’ont pas cette « chance ! » La municipalité leur refuse toujours cette possibilité d’accueil sur leur canton respectif.

Joëlle Beauvallet, conseillère générale canton Blossières Bannier.

Micheline Prahecq, conseillère générale canton St Marc Argonne.

Michel Ricoud, conseiller général, conseiller municipal, La Source.

Il n’est pas acceptable que ce qui se pratique partout sur le territoire du Loiret, l’accueil du conseiller général en Mairie, pratique républicaine ancienne, n’existe plus sur Orléans depuis 2008.

Si les mots ont un sens, au lieu de parler de « démocratie participative et de proximité » à tout bout de champ, un acte simple comme le retour à la situation antérieure, seraient nettement plus significatif! ! !

Donc, citoyennes et citoyens, la « proximité » cela existe, c’est même pour nous un engagement que nous avons contracté avec vous en mars 2008.

Nous serons présents au fil des mois, en Mairie et ailleurs, à votre écoute, désireux d’apporter des réponses, là où le besoin se fait sentir.

  

comment2  

1 Comment

  1. Bonsoir, meilleurs voeux 2010, j’aimerai un RDV pour le 30 01 2010, horaire à votre convenance ! Merci ! Pour problème de BURNOUT, travail et domicile. FOUGERET A

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s