Régies de quartier, communiqué PS

Les Socialistes d’Orléans en appellent au devoir de vigilance 

Les Socialistes d’Orléans et Orléans La Source s’étonnent et s’inquiètent des déclarations parues dans la presse de samedi 18 avril à propos des régies de quartier et d’un éventuel projet de création d’une « régie municipale » qui s’y substituerait.

Nous tenons à rappeler que les régies de quartier sont des entités associatives créées à l’initiative de bénévoles, d’habitants des quartiers avec le soutien de la Ville et de bailleurs sociaux, dans le but de faciliter l’insertion de personnes en difficultés et de développer le lien social au niveau d’un quartier.

Les deux régies d’Orléans figurent en France comme des pionnières dans ce secteur du lien social de proximité et de l’insertion par le travail.

Depuis maintenant de nombreuses années, elles assurent, pilotées par des conseils d’administrations indépendants – où siègent d’ailleurs des élus de la municipalité d’Orléans – une présence, de l’accueil, de l’activité économique et du lien pour de nombreux habitants en grande difficulté.

Il existe une Charte nationale, fruit de l’expérience de centaines de régies de quartiers de notre pays, charte qui inspire une éthique, des objectifs et des valeurs de respect des individus dans leur diversité.

Le fait que ce soit Florent Montillot, adjoint Nouveau Centre à la sécurité, qui ait lancé cette information, nous inquiète doublement.

S’agit-il d’une opération de « reprise en main », voire d’élimination pure et simple d’associations qui, selon le point de vue tout à fait contestable de certains élus majoritaires, ne seraient pas assez dans la ligne de la municipalité ?

Les Socialistes d’Orléans et Orléans La Source se souviennent précisément du contexte dans lequel ont été créées les régies de quartier d’Orléans. La municipalité de l’époque et les bailleurs concernés ont volontairement choisi de soutenir des structures associatives afin de favoriser l’initiative locale, l’expression des habitants et l’émergence d’une véritable citoyenneté.

Une fois encore, si cette information se confirmait, nous aurions un nouvel exemple de la distance qui existe entre les discours de la municipalité et ses actes concrets. En effet, à l’occasion des assemblées de quartier qui se sont récemment tenues, les Orléanais ont entendu un appel réitéré à la démocratie participative et à la citoyenneté !

« Plus près des gens et des quartiers ! » était le leitmotiv de la municipalité.

Mais si le préalable à la participation est d’être prioritairement du même avis que la majorité municipale, c’est une bien pauvre citoyenneté qu’on nous propose là…

Les Socialistes d’Orléans et Orléans La Source invitent tout le monde associatif dans sa grande diversité, à une vigilance citoyenne. Tous les engagements personnels, bénévoles, pour de petites ou de grandes causes, en dehors d’un pouvoir quel qu’il soit, sont une partie essentielle de la démocratie vivante de notre pays.

Sachons les préserver ! 

Michel Brard –  Gilles Kounovski.

comment2  

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s