flash-info-logo-mininew1

conseil municipal orleans

photo JFG

Vendredi 29 mai, conseil municipal

L’occasion d’échanger sur diverses questions d’actualités en lien avec des délibérations inscrites à l’ordre du jour.

D’ailleurs, M Grouard n’aime pas que l’on pose des questions d’actualités ! Il s’emporte, ne laissant guère de place à un échange sur le fond, tactique ?!

Exemple, l’excellente intervention de notre collègue Marie Thérèse Noël sur les ordures ménagères et l’absence depuis huit ans d’avancées significatives en matière de tri sélectif sur la ville. Orléans à la traîne ?

Hélas, oui !

Depuis le transfert en 2002 à l’agglo de la compétence, le ramassage ainsi que le traitement des ordures ménagères n’a pas changé d’un iota ! Chaque commune a gardé son mode de fonctionnement de 2001 et, l’agglO est même revenue sur une partie du traitement à l’UTOM de Saran, en envoyant trier les déchets par camion à Mur de Sologne !!! Je vous laisse imaginer l’impact écologique et économique de cette initiative !

Nous proposons l’application simple du principe pollueur-payeur avec un tri sélectif en porte à porte et le tout sans augmentation de la taxe des ordures ménagères payée par les habitants de l’agglomération. Nous savons que cela est techniquement et financièrement réalisable, de nombreuses agglomérations françaises y sont déjà !

Voilà un véritable enjeu de développement durable, concret et vital pour notre ville et notre agglomération.

Et bien, pas d’échange sérieux là-dessus, seule une invective est venue en écho aux propos de la conseillère municipale d’opposition.

Et ensuite… idem pour….

Corinne Leveuleu est intervenue sur le projet Carmes, la vidéo surveillance, les RASED, avec des arguments construits et des références sérieuses. Les éléments du cadastre nous ont ainsi montré que la municipalité achète des appartements aux Carmes bien au-delà de la rue du même nom jusqu’à 40m en profondeur ! « pour mémoire ces acquisitions ont pour objet la démolition… »

De l’élargissement de 4m dont on nous parlait encore le mois dernier, nous voilà passés à 40m… « Hypothèse ? La future construction d’une autoroute !!! »

Corinne qui a constitué un épais dossier et fait de multiples propositions, n’a pu présenter les photos des intérieurs des bâtiments concernés, montrant la qualité architecturale du bâti, les poutres anciennes, les voûtes, et le très bon état de l’ensemble ! Vraiment dommage !

Pour ma part, je suis intervenu sur la présentation de la politique culturelle et l’aide à la création, le poste de police de St Marceau, l’office de tourisme, le 2002 à la Source et l’école de musique à la MAM « maison des arts et de la musique »…

Sur la création, j’ai interrogé M Valette sur les conventions triennales entre la ville et les troupes de théâtre. Comme plusieurs conventions ne repartaient que sur un an, j’ai rappelé que cette période de trois ans donnaient des moyens pérennes et des perspectives, dans un secteur où la précarité est grande.

Par ailleurs, l’aide des collectivités, ville, département, région, est essentielle pour assurer le fonctionnement des structures mais aussi pour favoriser l’émergences de nouvelles pratiques et de nouveaux talents.

Dans un tout autre domaine, nous avons voté, contre la vente de l’ancien local du poste de police de St Marceau, lieu qui aurait pu être utile à l’école Maxime Perrard. J’ai redit l’attente des habitants en ce qui concerne l’implantation d’un poste de police. La récente série de cambriolages dans notre quartier me fait penser qu’une relation plus étroite avec des policiers de proximité serait une bonne chose.

L’office de tourisme ! Juste pour évoquer dans le cadre du rayonnement de la ville dont on nous parle à chaque conseil, un simple constat, c’est qu’avant, « vous savez, avant ! », l’office avait 4 étoiles et maintenant il est tombé à 2 !!!

Pas bon ça pour le rayonnement, ça brille bien moins avec seulement deux étoiles !

Le 2002 à la Source : nous avons voté le projet de transformation complète du 2002 avec ouverture sur la dalle. C’est une évolution nécessaire qui a mis du temps à se réaliser car complexe, qui devrait améliorer nettement l’ensemble du secteur. Avec Ghislaine Kounovski, nous avons redit toute l’importance de la plateforme de services « social, santé, justice…. », dont il fallait assurer le transfert dans de bonnes conditions.

Enfin, l’école de musique avec pour moi une triste nouvelle : pour la première fois, le maire et son adjoint à la culture ont dit : « pas d’école de musique à St Marceau, le centre ville est à 10 mns à pieds, la MAM n’a jamais été prévue pour ça, il ne faut pas être trop centré sur son quartier ! »

J’ai signalé que beaucoup de familles étaient obligées d’aller dans les communes voisines pour pratiquer la musique ; Carole Miko a fort justement ajouté que les tarifs n’étaient pas avantageux pour les non résidents des communes en question et que donc on pénalisait ainsi les familles modestes d’Orléans…

La position de la municipalité ne me convient pas, sur ce point comme sur le poste de police et je continuerai donc à proposer et argumenter, car j’ai la conviction que ces services doivent et peuvent être apportés à nos concitoyens.

comment2

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s