ile arrault orleans 6

photo JFG

Grand équipement sportif, ARENA, Ile Arrault

Des nouvelles du front… de Loire !

 » une petite souris intéressée par le sujet m’a raconté la réunion « 

Mardi 26 mail : groupe de travail quartier sur l’ARENA ; animé par M Gérard Gainier avec la participation d’une trentaine de personnes. J’étais présent ainsi que Jean Philippe Grand, conseiller municipal habitant St Marceau.

Objet de la réunion : M Gainier a indiqué que le seul objet de la réunion était de prendre en note les questions posées par les personnes présentes. Qu’il y aurait une seconde réunion, le 3 juin, en mairie avec sans doute des débuts de réponses…

En résumé, les mêmes interrogations que depuis l’annonce du projet, ont été formulées : accès ? stationnement ? Circulation ? Environnement ? Financement ?…

Se sont exprimées aussi bien des demandes d’informations sur le projet, son opportunité, ses dimensions, ses fonctionnalités, que sur les études réalisées, sur le devenir du terrain Famar, sur le transfert de l’hippodrome, sur d’autres terrains possibles…

Réponses de M Gainier : ce n’est pas l’objet de cette réunion, je n’en sais pas plus que vous, je n’ai pas connaissance d’études, le projet n’est pas ce que vous imaginez…

Mercredi 27 mai : réunion en mairie d’Orléans avec le comité de quartier St Marceau ; animée par M Martin,adjoint aux finances et président du conseil de surveillance de l’Entente, ainsi que M Pezet.

« étant convié dans un premier temps à cette réunion, puis ayant reçu un message disant que je ne l’étais plus, qu’il y avait erreur sur les destinataires…. ; »

une petite souris intéressée par le sujet m’a raconté la réunion.

Référence : parole de souris…

M Martin : « l’ARENA, jauge de 10 000 places pour pouvoir accueillir quelques grandes manifestations sportives… en premier, l’Entente, environ 15 soirées par an ; puis quelques évènements nationaux « tennis par exemple », ou internationaux « handball… » A côté de cela des manifestations économiques avec un lieu plus adapté que le parc Expo vieillissant… et des spectacles…

La jauge 10 000, ce ne sera que maximum 10 fois par an…

La surface construite ? Sachant que le Zénith fait environ 5000m², sans doute un peu plus, mais bien moins que 30 000m²…

Localisation sur le terrain ? On le mettra sur un côté, soit vers la station d’épuration soit côté champ de mars…

Le stationnement ? Pas de stationnement sur place… géré ailleurs…

Commerces autour ? Pas de commerces autour, sauf peut être un hôtel, et à l’intérieur, de la restauration…

Déplacement de l’hippodrome ? Coût 10 millions d’Euros… Pas possible de le mettre aux normes sur place, question de longueur insuffisante…

Terrain Famar ? Rien de prévu pour le moment…

Pourquoi pas les Montées ? Pas assez prestigieux !

Financements ? Appel au privé… »

Mon commentaire.

Deux réunions successives avec deux niveaux d’informations très différents. Groupe de quartier, on ne sait rien, pas d’étude, pas d’esquisse d’un volume et d’une localisation…

Et le lendemain, il y a de l’info ! Pas de stationnement sur place, on mettra le bâtiment plutôt là, on fera un hôtel mais pas autre chose, voilà les manifestations qui sont prévues…

Mon sentiment.

Comment tout d’abord accepter que depuis le départ, l’information existante ne nous soit communiquée qu’au compte gouttes ? On nous propose de participer à des échanges mais à l’évidence nos interlocuteurs disposent d’éléments beaucoup plus précis et argumentés qu’ils ne nous le disent !!

Exemple : les études ? Nous savons qu’il existe au moins deux études financées par la ville d’Orléans, donc avec notre argent à tous ! Au dernier conseil municipal, nous avons demandé qu’on nous les communique, refus !!

Ce qu’on ne nous dit pas : une étude a été réalisé par la filiale de la caisse des dépôts, la SET qui conseille les sociétés d’économies mixtes gestionnaires d’équipements comme Orléans Gestion par exemple. Cette étude que nous ne connaissons pas, donne des éléments sur l’environnement d’une ARENA, son organisation et les différents modes de gestion envisageables… Tout cela serait-il secret ?

Un autre aspect qui pour moi, relève plutôt de la désinformation, programmée et bien calculée…

J’imagine un scénario, « purement fictif », qui pourrait s’intituler :

Il était une fois dans l’Ouest…de St Marceau !!!

Par voie médiatique, on lance l’idée d’une localisation, dont personne n’a même évoqué la possibilité avant, l’hippodrome de l’île Arrault, et on laisse pendant des semaines « fantasmer, voire même cauchemarder » tout un tas de gens, tout particulièrement les habitants…

Le bruit enfle, « 30m de haut, »il est même précisé pas plus haut que les immeubles du secteur ! sympa quand on habite là et qu’on imagine le bloc devant sa fenêtre, en lieu et place de la Loire et la vue sur Orléans », 30 000m² de surface au sol, »sans doute, peut être… », 10 000 personnes 50 fois par an… »

Et puis, l’air de rien, alors que dans les cartons de la municipalité, des esquisses, des documents, des chiffres, existent depuis le début… alors M Martin, lève légèrement un petit coin du voile et laisse tomber… « ce ne sera certainement pas 30m… impensable ! seulement 18m… ! idem pour les 30 000m² d’emprise pourtant évoqués en réunion publique, pas démentis mais aujourd’hui réduits des deux tiers ou de la moitié… ! idem encore sur le nombre de grandes manifestations ramenées à 8 ou 10 à 10 000 personnes, et la petite dernière, pas de stationnement de voitures sur place ! »

De quoi pousser un ouf  de soulagement! Non ?! Quand on échappe au pire, le moins pire vous semble délicieux !!!

Et pourtant je pense qu’on aurait tort car tout cela ne change pas le fond du sujet, sur une localisation inadaptée, avec des nuisances induites dont l’évaluation n’est pas connue! Mais bien évidemment cela influence la perception du projet, et si l’on pousse un peu, au bout du compte, l’ARENA ne va plus être qu’un confetti vert de quelques m², sur 11 hectares de pelouse, dépeuplé pratiquement 355 jours par an!Un vrai conte « écologique », à mettre au registre de la préservation des espaces naturels de Loire !!

Autrement dit, la municipalité dispose de toutes les billes en main « je devrais dire les ballons de basket ». Elle en dit le moins possible pour laisser venir la critique, en laissant même, suggérer le pire !

Comment prêcher le faux pour mieux affirmer ensuite, sa vérité pleine d’évidence, de chiffres, de croquis et d’images!! et enfin, dans la foulée, faire accepter ce qui reste tout de même, le projet tel qu’il a été décidé dès le départ…

En tous les cas, pour moi, aujourd’hui, ce projet là, placé là, ressemble surtout et de plus en plus, à un immense panier d’interrogations, sans réponses concrètes aux demandes de transparence, et aux inquiétudes sincères des riverains les plus concernés !!!

ile arrault orleans 4

photo JFG

ile arrault orleans 3

photo JFG

ile arrault orleans 2

photo JFG

ile arrault orleans 1

photo JFG

ile arrault orleans 5

photo JFG

comment2

 

6 Comments

  1. J’ai signé la pétition contre ce projet inadapté à tous points de vue: localisation inadéquate en raison de la proximité avec le bord de Loire dont les riverains doivent pouvoir continuer à jouir tous comme les autres orléanais ainsi que les touristes pour qui la qualification de patrimoine mondia est un attrait. De plus c’est situé en zone inondable, sans étude sérieuse de la desserte et pour un coût tant de construction que d’entretien exorbitant certainement eu égard à une utilité très contestable. Qu’en faire les 355 jours restants?

  2. M Martin : « l’ARENA, jauge de 10 000 places pour pouvoir accueillir quelques grandes manifestations sportives… en premier, l’Entente, environ 15 soirées par an ; puis quelques évènements nationaux « tennis par exemple », ou internationaux « handball… » A côté de cela des manifestations économiques avec un lieu plus adapté que le parc Expo vieillissant… et des spectacles…

    justement, il y a largement la place de construire cette salle à la place du Parc des Expos.
    En plus il y a le parking de 2500 places avec son accès piétons à travers le parc à quelques centaines de mètres et la station de Tram peut difficilement être plus proche : que des avantages par rapport à l’Ile Arrault !:

  3. Le principal argument des supporteurs du maire d’Orléans (et des équipes sportives locales) dans ce débat consiste à dire que ce projet était dans le programme électoral de M. Grouard et qu’il doit le réaliser. Aucun de ceux-là ne voit que ce bâtiment sera construit en dehors du territoire orléanais mais sur Saint-Pryvé – Saint-Mesmin. Que je sache, M. Grouard n’est pas le maire de Saint-Pryvé – Saint-Mesmin et ce projet n’était pas dans le programme de M. Cousin. Si M. Grouard veut bâtir son “bâtiment emblématique d’Orléans”, il doit le faire sur son territoire et non pas chez le voisin.
    A titre d’exemple, supposons que M. Sarkozy, considérant que la Tour Eiffel est emblématique de la France, propose dans son prochain programme électoral de construire une tour de 300 m sur le site de l’ambassade de France à Berlin (zone appartenant à la France et qui bénéficie de l’extraterritorialité). Il est élu (ou plutôt réélu) et décide de concrétiser son projet. Bien évidemment, les Berlinois, les Allemands et leur gouvernement s’opposeront à une telle initiative. Notre Président aura beau leur dire : “C’est dans mon programme, je dois l’exécuter et vous devez vous soumettre. De plus, seuls le gouvernement français et les Français pourront donner leur avis sur mon projet”. Nous sommes dans la même situation, mais à l’échelon local. Un maire veut bâtir son Colisée sur un terrain qui lui appartient mais situé presque entièrement dans la commune voisine et les Pryvatains sont exclus de la discussion. Ils ne peuvent ni donner leur avis, ni s’opposer au projet orléanais, d’autant plus qu’on n’entend pas le maire de Saint-Pryvé – Saint-Mesmin sur ce dossier alors que sa commune est directement impactée. Quel bel exemple de démocratie locale !
    M. Grouard manifeste un emballement et une précipitation inexpliqués. Pourquoi engager un chef de projet alors qu’aucune étude sérieuse n’a été entreprise sur l’intérêt du Grand Equipement de Spectacle (le sport ne sert que d’alibi pour justifier cette construction et obtenir le soutien des Orléanais), sur les nuisances environnementales, sur la rentabilité du bâtiment, sur les spectacles qui y seront donnés, sur le financement, sur les risques financiers, etc. Si ce projet se réalise, il est bien dommage que, dans une période où l’environnement est privilégié, où la situation économique des citoyens et des entreprises est dégradée, quelqu’un, sous prétexte qu’il est haut placé, se permette de dégrader une zone verte dont il conviendrait de sauvegarder l’aspect naturel. Je répète, si ce projet doit voir le jour, qu’il soit sur le territoire d’Orléans et non chez le voisin, fût-il plus petit, comme l’est Saint-Pryvé – Saint Mesmin.
    Qu’on ne parle pas non plus de rentabilité. Certes, le site de l’Île Arrault ne semble pas rentable mais le Parc Pasteur et le Jardin des Plantes non plus. S’il faut bâtir sur le territoire d’Orléans, ces deux sites feraient très bien l’affaire. On verra alors comment réagiront les riverains, et en premier lieu les adhérents du Comité de Quartier de Saint-Marceau.
    Emblématique d’Orléans, l’hippodrome l’est tout autant que le Grand Equipement de Spectacles qu’on nous impose. Il doit le rester et le rester sur le site de l’Île Arrault afin de conserver cet espace vert, cet espace de liberté qui s’offre à nos yeux et à nos oreilles. La municipalité d’Orléans se doit d’entreprendre les nécessaires travaux de réfection d’une tribune et d’une clôture qu’on a laissés volontairement se dégrader au cours des récentes années.
    Pour finir, je ne peux résister au plaisir de rapporter le surnom que certains prêtent au maire d’Orléans : Grouartila, parce que là où Grouartila passe, l’herbe ne repousse pas !

  4. Les nouvelles données par Monsieur Brard me font froid dans le dos (même si elles sont adoucies par l’humour de son auteur). Ce projet du grand équipement qui se dessine en douce, en dehors de toute information précise démontre le manque d’honnêteté intellectuelle de Monsieur le Maire d’Orléans. Les riverains ressentent cela comme une violence insupportable. Va-t-on vraiment détruire l’un des plus beaux sites de la Ville d’Orléans pour une opération de prestige dont le succès voulu par le Maire n’est même pas assuré ? Dans un article récent de la République du Centre, j’ai bien ri en lisant l’interview du président de la société des courses de l’Ile Arrault. Monsieur Poisson se réjouit du transfert de l’hippodrome sur le terrain des Montées. Il se félicite du fait que la nouvelle installation échappera à l’inconvénient d’être enclavée entre Loire et levée, avec très peu de parkings pour les spectateurs comme pour les entraîneurs. Ah bon ? La remarque ne manque pas de sel ! Alors cela n’a pas d’importance que la nouvelle installation -tellement plus importante que l’hippodrome- soit enclavée entre la levée et la Loire, sans accès routier, avec une capacité minime de parkings ? Monsieur Poisson fait involontairement la démonstration que le grand équipement sportif n’a pas sa place à l’Ile Arrault.

  5. J’espère que le site de promenade sera préservé, que l’on pourra toujours marcher le long du parapet (voir dernière photo) et pas seulement en bas ; que le circuit pédestre Pont Royal rive droite et retour Pont de l’Europe rive gauche en longeant l’ile Arrault sera toujours possible (sans faire un gd détour !) et à l’abri du bruit de la circulation automobiile et loin des parkings !
    Si ce n’est pas le cas, alors ce projet va dans le contre-sens de la préservation de ce site si tranquille…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s