DSC_2095

photo JFG

Une soirée citoyenne !

Que faire, un soir,
en bord de Loire,
A part creuser,
Ou rêvasser !
Et bien, vendredi soir, tout autre chose !
Invité à l’Ouest de notre quartier
Par les riverains d’ici et de St Pryvé,
J’ai écouté et échangé à propos de.. Devinez ?
Nous étions plusieurs élus présents à l’assemblée générale de l’association de défense de l’île Arrault…. A mon grand regret, aucun élu de la majorité municipale n’avait fait le déplacement. Pas plus de représentants de la ville de St Pryvé. Dommage car les échanges sérieux et pondérés ne manquaient pas d’intérêt.

Entre 20h et 22h, les membres de l’association ont évoqué leurs actions et les perspectives à venir.

Il y a eu une information faite par le collectif «  Haro ! », de St Pryvé sur ses initiatives concernant la station d’épuration.

La proximité des deux sites constitue une base de rapprochement et de mise en commun d’informations, entre les deux entités.

Pour ma part, j’ai rappelé la position que j’avais défendue au conseil municipal d’Orléans, lors de la désignation de l’assistance à maîtrise d’ouvrage. J’ai souhaité, et je le souhaite toujours, que l’on intègre au cahier des charges, l’étude et la recherche de « la meilleure localisation sur l’agglomération »…

Sur le fond, il a été question de travailler aux éléments techniques, juridiques et financiers du dossier. Beaucoup de sérieux et c’est en cela que je qualifie cette rencontre de Citoyenne !

Mon commentaire : au-delà du projet ARENA qui, souhaitons-le, ne nous prive pas d’un espace vert naturel et dégagé en bord de Loire, se pose, et on l’entend bien au cours des discussions, la question de l’aménagement de toute cette partie du quartier St Marceau…

Profitons de la mobilisation provoquée par l’initiative des habitants pour réfléchir à l’aménagement de tout le secteur.

La perspective du transfert de Famar, et donc par voie de conséquence la vente des terrains, nous oblige de toute façon à reconsidérer les fonctionnalités et les circulations. Listons les besoins, les demandes, mais aussi les impératifs communs, ensemble, en prenant en considération l’environnement et l’intérêt général. Avec la « requalification » « que j’aime ce mot pour le moment vide de contenu ! », de la RN20 entre le carrefour Verdun et la Loire, les circulations Est Ouest dans le quartier, les dessertes en transport en commun, la traversée du fleuve à pieds « secs bien évidemment » et à vélo, « passerelle or not passerelle ! » voilà bien une ambition urbaine digne d’un débat citoyen riche et significatif

signaturemichel2

comment2

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s