chronique-semaine-6

orleans passion saint benoit sur loire

photo JFG 

 Samedi 7 novembre : J’ai assisté, ce samedi, à la basilique de St Benoît sur Loire aux obsèques de M Jean Paul Charié, député du Loiret.

Même si je ne le connaissais pas beaucoup, nous avions eu l’occasion de nous croiser pour des réunions. Dans les vingt dernières années, il y en a eu malgré tout, quelques unes.

L’hommage, plein de chaleur et d’émotion, qui lui a été rendu par ses amis, par les personnalités présentes, a conforté l’opinion que j’avais de Jean Paul Charié.

Un homme de conviction, qui a été tout au long de ces mandats d’élu de la nation, gaulliste et républicain.

C’est lui, nous a dit le prêtre qui célébrait, qui a choisi St Benoît, ce lieu si beau et si propice à la méditation.

J’adresse mes très sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

Lundi 9 novembre : Entretien avec le sénateur Jean Pierre Sueur à propos du TGV.

Les élus municipaux du groupe PS Verts et républicains, ont échangé sur différents sujets avec le sénateur, et notamment le TGV. Ou plutôt les TGV !

En effet, si l’actualité nous parle du TGV Paris Clermont, à échéance de vingt ou trente ans, la même actualité parle beaucoup moins des échéances plus proches, comme l’inter- réseau de Massy.

Or, pour nous à Orléans, les connexions au réseau TGV sont à l’évidence un axe prioritaire pour le développement économique.

Réseau TGV, signifie pour les entreprises, liens rapides et réguliers avec les grandes métropoles françaises et européennes, liaisons avec les aéroports d’Orly et de Roissy.

La perspective « Clermont », lointaine et soumise à de nombreux aléas, ne doit pas faire oublier les enjeux plus rapprochés du barreau TGV au Sud Est de la région parisienne !

michel brard 2009 novembre

photo Ph Colmet D

Mardi 10  novembre : Soirée conférence-débat organisée par l’UDESR à Chécy, réforme des collectivités locales et taxe professionnelle…

Orateurs : André Laignel Secrétaire général de l’AMF « association des maires de France », François Bonneau, Président de la région Centre, Jean Pierre Sueur sénateur du Loiret…

A visionner sur :

Site de la fédération du PS…

Mardi à la Réunion de l’UDESR, environ 350 personnes, pour la plupart élus des communes du Loiret, avaient fait le déplacement….

Principal enjeu : Derrière un ensemble de mesures, la régression annoncée, qui visera directement la vie quotidienne de tout un chacun.

Lorsqu’on enlève à une collectivité sa liberté d’action et sa capacité financière, celle-ci n’est plus en mesure de porter les dispositifs nécessaires aux besoins des habitants.

Aujourd’hui, les communes tout particulièrement, mais aussi les départements en matière sociale et les régions pour les transport, assurent la quasi intégralité des réponses aux besoins de proximité. Les Maires, partout sur le territoire sont en première ligne, car élus de référence pour le citoyen.

Echo de comptoir :

Devoir de réserve ?

Une enfant du Loiret, née à Pithiviers, prix Goncourt  2009!

Ce n’est pas tous les jours !

Marie N’Diaye, pour son roman « Trois Femmes Puissantes »…. a remporté ce prix littéraire prestigieux. Interrogée à cette occasion sur différents sujets, elle a exprimé sans détour ses convictions…

J’aurais aimé la féliciter plus chaleureusement pour son œuvre littéraire, et pour son frant parlé, mais….

Je suis déjà limite pour le délit d’opinion !

monument aux morts de saint marceau

Mercredi 11 novembre : Journée de mémoire et de commémoration.

L’occasion de rappeler la particularité de St Marceau, qui possède son monument aux morts.

La guerre, aujourd’hui et chez nous, semble non seulement lointaine, mais aussi absente des préoccupations.

Ma génération déjà ne l’a pas connue directement. Nos enfants, de fait, non plus et encore moins, car pour notre part, nous avons eu, pour beaucoup d’entre nous, un lien direct avec des personnes l’ayant vécue.

Chez moi, mes deux grands pères et mon père.

Mon grand père paternel, soldat de Verdun et mutilé de guerre à 20 ans ! Enfant, je passais un mois d’été, à la campagne chez lui, il était agriculteur. Il n’en parlait presque jamais. Je savais, parce que sans doute je lui avais posé la question en voyant son appareil orthopédique, que c’était un obus qui était tombé dans sa tranchée, tuant tous ses camarades et lui arrachant une jambe…   photo Monique Brard

Mon autre grand père, plus jeune, se retrouva prisonnier en Prusse Orientale au début de la seconde guerre mondiale. Il s’évadera en 1941 et réussira à rentrer et à passer en zone libre rejoindre son frère à Bordeaux. De même il n’évoquait que très rarement cette période.

Mon père enfin, militaire, engagé dans les forces françaises en Allemagne, a fait ensuite la guerre d’Indochine. Pas vraiment non plus de récits à raconter…

Ce que je sais, c’est que tous les trois maudissaient ce déchaînement de violence et d’abomination. Ce qu’ils ont bien voulu m’en dire, de leur vécu, est résumé par le message des anciens combattants : « mémoire et respect pour les morts et les combattants, et plus jamais ça ! La paix entre les Hommes, objectif universel… »

Pour les enfants, et aussi pour nous, ne pas oublier c’est regarder en face les réalités de notre environnement actuel. Ne pas être en capacité de régler tel ou tel conflit nourrit des tensions, des frustrations et des haines tenaces. Ne pas prendre les mesures nécessaires contre les misères de toute sorte, les gouffres d’inégalités entre les peuples, c’est marcher sur un chemin qui mène à la violence !

Il y aura toujours des gens, des groupes d’intérêt, qui,de par le Monde, pour un prétexte, une idéologie, des questions bassement matérielles, penseront et proposeront la Guerre comme solution possible  et acceptable!

Permettons à nos enfants de vivre, ici en Europe, comme nous, en paix. Mais soucions-nous de tous les actes, de toutes les situations qui sont déjà des violences faites aux hommes ou qui y conduiront à coup sûr.

Echo de comptoir :

Taxer les privilèges ? Accidentés du travail dénoncez-vous !

La politique nous réserve souvent ce genre d’énormité sur le plan du langage et de l’argumentations… !

En effet, ne voilà t’il pas QUE MAINTENANT, la fiscalité se déciderait sur un critère d’équité !!!

c’est du moins l’explication donnée par les députés UMP pour imposer fiscalement les accidents du travail !

Quelle incongruité ! !et aussi crédible que de prétendre que la justice est la même que l’on soit puissant ou misérable !

Mais, sans doute qu’il était urgent et salutaire, de corriger ce « scandale fiscal » et ce privilège honteux …

Il n’échappera à personne, que l’équité fiscale, désormais credo UMPiste, devrait très prochainement atomiser le bouclier du même nom et les niches également du même nom, symbole s’il en est de l’inéquité fiscale !!!

Affaire à suivre…

 signaturemichel2

comment2

1 Comment

  1. Michel,
    je suis admiratif pour le travail que tu conduits,avec ton équipe,pour faire ce journal,pour la richesse de la réflexion que tu y développes.Les photos sont ellles aussi de qualité!
    Je voudrais compléter ton analyse des causes des conflits que tu évoques par celle-ci:beaucoup des guerres passées et actuelles n’ont qu’une seule cause:la religion.A cette occasion il n’est pas inutile de rappeler les effroyables massacres perpétrés par les catholiques espagnols en Amérique Centrale et Amérique du Sud au 16ème siècle!Plus près de nous,cela continue.pourquoi vouloir « évangéliser » des peuples qui pratiquent une autre religion?de quel droit?En Amérique Centrale des gens souffrent encore de ces pratiques!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s