Sans papier, sans défense, doublement victime !

Devant les excès répétés d’une politique absurde du chiffre, s’en prenant tour à tour à des personnes vivant sur notre sol, travaillant ou faisant des études, intégrées souvent depuis des années, et n’ayant commis qu’un seul crime, d’être réfugiées chez nous sans papier , nous devons dire assez !

Assez de suspicion, assez d’inhumanité, respectons les droits des personnes et appliquons les lois dans la lettre et l’esprit de la république qui nous invite aussi à la fraternité !

Si vous le souhaitez vous pouvez participer à :

Une manifestation virtuelle de soutien à Najlae dont la Cimade est à l’origine.

CONTRE LA DOUBLE VIOLENCE

Ni une ni deux, manifestons pour obtenir

une véritable protection des femmes étrangères

Je m’inscris

Je participe à la manifestation virtuelle et citoyenne pour exiger une véritable protection des femmes étrangères victimes de violences.

Les femmes étrangères subissent une double discrimination: en tant que femmes, elles sont confrontées à des discriminations spécifiques dans leur pays et

en France; en tant qu’étrangères elles sont soumises à un ensemble de textes qui se révèlent, dans la pratique, plus restrictif à leur égard. Le fait qu’elles

soient étrangères fait trop souvent obstacle à la reconnaissance et à l’application de leurs droits fondamentaux. Cette violence institutionnelle vient

prolonger les violences vécues en tant que femmes.

Il s’avère dès lors urgent de mettre en place une véritable défense des femmes étrangères victimes de violences. Pour cela, en tant que manifestant, j’invite

les élus locaux et parlementaires à s’engager en signant la charte de la campagne Ni une ni deux et à tout faire pour que droits soient respectés et leur

assurer une protection effective :

– Je demande aux élus locaux de s’engager à améliorer la formation des personnels amenés à travailler auprès des femmes étrangères victimes de violences,

tant dans les administrations, les juridictions, les commissariats et gendarmeries, que dans les organismes sociaux. Ces intervenants doivent être informés,

par exemple, du droit des personnes en situation irrégulière à porter plainte sans crainte d’être arrêtées et expulsées et relayer l’information auprès

des femmes concernées. Par ailleurs, nous nous engageons à sensibiliser l’opinion publique à la situation vécue par les femmes étrangères victimes de violences,

par exemple, en proposant et facilitant la diffusion d’affiches sur cette question

– Je demande aux parlementaires de s’engager à garantir l’application de la loi et améliorer les dispositifs législatifs existants. Les pratiques telles

que les refus infondés d’enregistrement des dossiers dans les préfectures, le maintien prolongé sous récépissés de demandes de titres de séjour, les procédures

anormalement longues doivent cesser. Il est urgent de mettre un terme aux dysfonctionnements constatés dans les institutions et les administrations, notamment

les préfectures.

– Je demande aux pouvoirs publics de s’engager collectivement à garantir une réelle protection pour ces personnes. Favoriser ainsi l’accès aux droits, en

permettant à toutes les femmes de porter plainte de manière effective en cas de violences, mais aussi en leur garantissant, et ce, quelle que soit leur

situation administrative, l’accès aux droits sociaux et à l’aide juridictionnelle. Les femmes étrangères ayant subi des violences doivent être réellement

protégées, suivies par une assistante sociale, mises à l’abri puis hébergées dans des structures adaptées ou des logements sociaux, et doivent pouvoir

vivre avec leur-s enfant-s.

Je m’inscris

 http://www.placeauxdroits.net/petition2/?petition=29&signe=oui)

1 Comment

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s