photo Jeanne Marie Joumas –  Les jeunes Européennes apprécient la même activité sportive

La Randonnée de la Mémoire

Organisée par le CERCIL  et le comité départemental FFCT, la randonnée de la mémoire s’est déroulée la semaine dernière. Elle a permis à de jeunes européens, Allemands, Polonais et Français, de découvrir à vélo, les sites historiques, qui furent le lieu des pages les plus sombres de notre histoire contemporaine, l’internement d’hommes, de femmes et d’enfants en vue de leur déportation puis de leur mort.

Encadrés par des bénévoles de la fédération de cyclo tourisme du Loiret, ces trente jeunes se sont par ailleurs rendus sur plusieurs lieux de mémoire, et ont pu participer à des conférences.

Le mardi 13 avril, ils ont rallié St Benoît sur Loire via Jargeau en partant le matin de la Ferté St Aubin.

A cette occasion j’ai tenu à aller saluer les organisateurs, tout particulièrement Hélène Mouchard Zay, les accompagnateurs vélos et bien sûr les jeunes cyclistes, à Jargeau. Sous une petite pluie froide, nous avons parcouru la distance nous séparant de St Benoît où les jeunes étaient attendus pour une visite guidée.

Le programme de la semaine :

Lundi : pas de vélo. A Orléans, conférences sur l’histoire de la communauté juive de la ville

et sur l’antisémitisme et l’affaire Dreyfus.

Mardi : 54 km. Les monuments sur les lycéens parisiens fusillés en Sologne en juin 1944

(La Ferté et Marcilly) ; le camp d’internement des Gitans à Jargeau ; Max Jacob à St-Benoît,

après une visite de la basilique.

Mercredi : 40 km. Monument du Carrefour de la Résistance en Forêt d’Orléans et visite du 

Musée de la Résistance à Lorris.

Jeudi : 40 km. Le camp d’internement des juifs de Beaune-la-Rolande.

Vendredi : 34 km. La forteresse médiévale de Yèvre-le-Châtel ; le monument des cinq déportés

communistes de Dadonville; le camp d’internement des juifs de Pithiviers.

Je voudrais ici saluer, d’une manière plus générale, le travail considérable réalisé par le CERCIL.

CERCIL :

Centre de recherche sur les camps d’internement du Loiret

Le Centre de recherche et de documentation sur les camps d’internement et la déportation juive dans le Loiret (Cercil) a été créé en 1991, à l’initiative

des municipalités de Pithiviers, Beaune-la-Rolande, Jargeau et Orléans, de l’université d’Orléans, du Centre de documentation juive contemporaine, du Crif

et de la communauté juive d’Orléans.

Conçu pour être un lieu de recherche, de mémoire et d’éducation indispensable pour les générations futures, il se propose :

– de rassembler une documentation spécifique,

– de la mettre à disposition des chercheurs et du public,

– de produire et de publier, particulièrement à destination des élèves et des étudiants tout document susceptible de les informer sur l’histoire de ces camps.

signaturemichel2

Pour en savoir plus : le site internet du CERCIL

photo Jeanne Marie Joumas – L’exposé de la conférencière du CERCIL sur le lieu même du camp d’internement de Pithiviers.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s