D’’autres choix sont possibles !

« Tribune  des élus PS-Verts et républicains de janvier dans la revue municipale d’Orléans »

Dans le contexte de restriction budgétaire des collectivités locales due en grande partie à la situation calamiteuse des finances de l’état, les choix politiques et la gestion des exécutifs  locaux, seront en 2011 plus déterminants que jamais!

Les politiques publiques doivent initier un modèle de développement économique social et environnemental centré sur l’implantation d’’activités nouvelles éco-compatibles, l’’emploi et la formation, tout particulièrement des jeunes, les solidarités au bénéfice des plus précaires, l’accès à un  logement pour tous.

De ce pointde vue, la ville et l’’agglomération manquent d’’une véritable ambition solidaire ! Les dossiers en cours connaissent des fortunes diverses. Alors que le coût de la seconde ligne de tram atteint le record de 400 millions€, la plaçant parmi les plus chères de France au Km, il n’’est toujours pas prévu de réaliser à la gare, la liaison tram-train, accessible, propre et conviviale pour les usagers, et ainsi éliminer ce scandale pour une capitale régionale.

Et ce contraste entre la priorité donnée aux dépenses coûteuses, dont nous contestons la pertinence, parkings Cheval Rouge et trémie Jaurès, démolition de la rue des Carmes, et la baisse des aides au secteur associatif et périscolaire. Situation qui complique encore un peu plus la vie des écoles et des habitants des quartiers en cette période de difficultés sociales.

Quant à l’’ARENA, espérons que les questions financières et la supposée nouvelle écoute du maire, mais surtout le bon sens, agissent pour mettre en œoeuvre un autre projet, implanté ailleurs, moitié moins cher et bien adapté aux besoins de l’’ensemble des associations sportives.

Un autre enjeu majeur, celui de l’’innovation et de la recherche dont les crédits baissent, mais qui représentent pourtant avec l’’université, les grands centres de recherche et les entreprises, les clefs de l’’avenir. Un domaine qui nous concerne tous, la santé. La baisse continue de la démographie médicale, en ville et à l’hôpital, impose de trouver des réponses urgentes et à moyen terme pour y remédier.

L’’accès aux soins de qualité, pour tous,  doit rester comme un axe essentiel de la solidarité nationale. Enfin, je souhaite qu’’en 2011, on se soucie vraiment, dans la ville, aux abords des grands travaux comme ceux du tram, de la qualité et de l’’accessibilité des cheminements.   Trop souvent cela n’’a pas été le cas en 2010, au détriment des plus fragiles de nos concitoyens.

signaturemichel2
Conseiller général, conseiller municipal.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s