Sécurité, les chiffres

Au conseil municipal de janvier, il nous est présenté le bilan de l’activité des services de police, avec les chiffres de la police nationale.

Suite à la présentation de l’adjoint à la sécurité, je ne me suis pas exprimé pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, il s’agit de prendre acte de données qui traduisent l’évolution des différents baromètres de la délinquance. Les chiffres présentés nous indiquent que la situation s’est améliorée… dont acte.

Ensuite il y a les commentaires et appréciations qui relèvent de la responsabilité de chacun. Pour moi, il est bien clair, que sur ce sujet extrêmement sensible et primordial, la vigilance reste de rigueur et la polémique recherchée en permanence par l’adjoint à la sécurité, me semble vaine. De même la caricature d’un passé récent crépusculaire, au profit d’un présent radieux, relève d’une dialectique de communication sans intérêt.

Enfin, il nous reste collectivement à prendre en compte les difficultés qui persistent malgré les baisses chiffrées et surtout à travailler pour réduire les facteurs qui favorisent les dérives délinquantes et entretiennent le sentiment assez répandu d’insécurité.

La délibération qui m’a amené à intervenir ensuite, porte sur une nouvelle étude et un avenant à l’AMO pour le projet ARENA, initialement intitulé ARENA-île Arrault.

Il nous est proposé d’engager de nouvelles dépenses non négligeables, au total plus de 200.000 €, qui doivent porter sur la nouvelle localisation retenue, le terrain de l’entreprise Famar.

Certes c’est à mettre en perspective avec le montant du projet , mais, alors que partout l’on réduit les dépenses, cela reste un élément à prendre en compte.

« Je tiens à rappeler, qu’au moment du vote de l’assistance à maîtrise d’ouvrage, AMO, en juin 2009, nous avions demander d’intégrer la recherche et l’étude d’un site alternatif sur l’agglomération, en dehors d’une zone inondable et proche des axes de circulation existants. Vous l’aviez refusé.

Monsieur le maire, je vous fais à nouveau cette proposition, simple, complémentaire à ce nouveau choix. Je vous demande d’intégrer la recherche et l’étude d’un site alternatif, pour ne pas nous retrouver à nouveau dans une impasse, si finalement votre nouveau choix aboutit au même résultat que le premier. »

La nouvelle localisation pressentie ne change pas fondamentalement les interrogations sur le projet :

  • la nature du sol ?
  • – les questions sérieuses d’inondabilité ?
  • – les accès ?
  • – la gestion financière de l’ensemble du dispositif ?

signaturemichel2

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s