Réunion publique du 11 mars: qui va payer Monsieur le maire?

ARENA réunion publique du 11 03 2011.

Objet : la faisabilité du projet sur le site FAMAR ?

Le maire : « Les questions liées à l’inondabilité et au sous-sol sont déjà réglées et ne posent pas de problème. Pour l’île Arrault, sont maintenus, le déplacement de l’hippodrome, la création d’une voie entre la RD2020 ( Champ de Mars ), et le sud du pont de l’Europe ; en ce qui concerne le déplacement des terrains de sport la question est ouverte, de même sur la demande d’un espace dédié à l’animation.

L’enjeu porte sur l’accessibilité du site et le stationnement, et pour cela il y a eu deux études réalisées par l’AMO (Assistance à Maîtrise d’Ouvrage) et un cabinet spécialisé.

Pour l’AMO : le site FAMAR rapproche des deux lignes de tram et du centre ville. Pour l’étude la référence porte sur trois jauges 6000, 8000, 10.000 places ; avec deux scénarios différents, 70% et 60% des spectateurs venant en voiture, 20% et 30% en transports en commun et le reste piétons vélos ;enfin il est compté 2.5 et 2.8 personnes par véhicule.

Résultats : 1280 à 2150 places de parking nécessaires, réparties ainsi : 1400 sur site, 300 sur voirie nouvelle, le reste dans les parkings existants, au nord, centre ville, 400 places, et au sud, parc expo, 1500 places.

Pour les parkings sur site, la contrainte imposée est un temps limité d’entrées et de sorties.

Pour le cabinet spécialisé : les données récoltées aboutissent,à quelque chose près, aux mêmes conclusions ; il est suggéré en plus, deux accès au nord et un au sud sur le site, pour multiplier les voies entrantes et sortantes.

Conclusion des deux : faisable sur le site, stationnements suffisants sur site et sur nouvelle voirie pour les jauges 6 et 8000 ; besoin de parkings supplémentaires pour la jauge 10.000 ; indispensable voirie nouvelle, cheminements piétons vélos, traversée de Loire.

Pour cela passerelle en encorbellement sur le pont Joffre ? »

Mon commentaire : dans l’assistance présente, il m’a semblé que, d’une part, l’abandon du site de l’île Arrault amenait de l’apaisement, et d’autre part que le nouveau site de FAMAR soulevait de nombreuses interrogations. Les deux questions qui sont le plus revenues ont été, les flux de voitures et le stationnement avec la création de tous ces parkings et d’une nouvelle route, et le coût du projet et son financement.

Autant pour le premier point nous avons eu de nombreuses explications, autant pour le second, pourtant essentiel à mon avis, sur l’objet du débat, la faisabilité, il n’y en a eu aucune !!!Pourquoi ce coût si élevé par rapport à des équipements du même type ? Qui finance et à quelle hauteur ? Et l’Etat dans tout cela ? Et la gestion, concurrence ou complémentarité avec le Zénith ?

Des questions légitimes de contribuables orléanais, sans réponse à ce jour !

signaturemichel2

Intervention en conseil municipal : « tout le monde est d’accord » alors pourquoi discuter!!!

Intervention ARENA conseil municipal du 18/03.

Nous avons été nombreux à intervenir sur cette délibération, évoquant tour à tour ses différents aspects.

Je vous livre ci-après, un résumé de mes propos :

« M. le Maire, suite à la lecture attentive de la délibération et à sa présentation par M. Martin, je souhaite aborder plusieurs points qui marquent l’évolution du dossier ARENA qui nous est aujourd’hui proposé.

1- tout d’abord le soulagement ! Comme beaucoup d’habitants, l’abandon du site « idéal et incontournable » de l’île Arrault me satisfait pleinement. Cela montre en passant qu’il n’était ni idéal ni contournable puisque qu’après ARENA1 île Arrault, nous avons aujourd’hui ARENA 2 FAMAR.

2- Dans le document, je n’hésite pas à donner mon accord sur trois points.

L’intérêt de prévoir l’aménagement de la future friche industrielle de FAMAR pour y réaliser un projet… Peut-être celui là ? Ou alors un autre !

le rapprochement géographique du site par rapport à la ville et aux lignes de tram. A savoir si la distance imposée permet réellement d’envisager un usage massif par les futurs spectateurs. Je constate que souvent, les promoteurs de cet argument, ne sont eux-mêmes en aucun cas utilisateurs de ces dits transports !

L’intérêt pour notre agglomération d’un grand équipement sportif. Nous avons toujours défendu un projet alternatif, d’une salle multi sport, ouverte à tous les sports, très différente sur le fond du projet ARENA.

3- dans les nouveautés, l’essentiel porte sur les accès et le stationnement…. Vous avez, M. le Maire, écarté les questions d’inondabilité et de sous-sol en disant qu’elles étaient réglées…. Je tiens à dire que, selon moi, même si ce site présente un zonage d’aléas faibles, je ne trouve pas pertinent d’implanter les deux plus grands équipements de même type, Zénith et celui-ci, en zone inondable. Pour le sous-sol, qui peut dire aujourd’hui ce qu’il y a vraiment sous les bâtiments actuels de FAMAR ? Il me semble que le passé récent de la station de traitement des eaux de l’île Arrault doit conduire à la prudence et à l’humilité sur ce sujet !

Quant aux accès, durant la réunion publique, vous avez consacré beaucoup de temps à expliquer la nécessité de créer 1500 places de parking in situ, avec la nécessité d’une nouvelle route et de 300 places en prolongement du Champ de Mars !

J’appelle cela un aspirateur à voitures ! Et je ne comprends pas l’argument que vous aviez développé pour privilégier un soi disant projet de « cœur de ville » plutôt que périphérique car compatible avec d’autres modes de déplacement que l’automobile ! Nous en sommes ici très loin.

4- le choix du PPP avec comme argument la complexité « voir délibération annexée »…

L’argument avancé est la complexité. Je n’y crois pas, je pense qu’il s’agit plutôt d’un choix politique et financier. Pourquoi ailleurs, d’autres projets de même type sont menés en direct par la collectivité ? Il est dit également que les compétences manquent à la ville d’Orléans ! Sur ce point très précis, je suis très triste et je pense que nous avons alors beaucoup perdu depuis quelques années, puisque avant, nous avons été capables de mener un projet identique, le Zénith, en direct grâce aux services municipaux.

5-le coût, qui lui aussi, à chaque délibération change ! Et malheureusement dans le mauvais sens… Vous nous annoncez, et c’est écrit, 103 millions d’euros hors acquisition ! donc, sans les 8.5 millions d’achat du terrain. Je suppose qu’il s’agit d’un affichage, pour donner l’impression que l’on ne franchit pas trop, la barre des 100 millions alors que l’on est déjà à 112 millions d’euros , avec le foncier !!!

De plus, je vous demande de nous dire précisément ce que contient l’enveloppe ici annoncée ?

Si l’on s’en tient au texte de la délibération, les aménagements de voiries et les 300 places de parkings extérieurs, le transfert de l’hippodrome, l’aménagement de l’île Arrault et enfin la traversée piéton vélo de la Loire et les cheminements, ne sont pas chiffrés et inclus au budget ! Si c’est le cas,la dérive financière est considérable, entre l’annonce de fin 2008 d’un projet à 50 millions et une perspective aujourd’hui entre 120 et 130 millions d’euros !…

En conclusion, je pense qu’il est aujourd’hui raisonnable d’espérer et de prévoir, la venue d’un projet ARENA 3, en zone non inondable, sans surcoût d’aménagement pour une enveloppe autour de 70 millions d’euros , plus en rapport avec les enjeux d’un tel projet!!!Pour mémoire, 70 millions d’euros c’est le coût de la grande salle de Montpellier inaugurée en septembre dernier et de même gabarit.

signaturemichel2

Une proposition alternative de notre collègue de St Marceau, que je trouve pour ma part très intéressante et compatible avec un projet d’urbanisme ambitieux pour l’ensemble du secteur ouest. Un projet avec au coeur, des espaces naturels, des équipements publics, des circulations douces et la promotion d’une nouvelle génération de construction, tournées vers les économies d’énergie et les matériaux renouvelables. »


Proposition alternative à l’implantation de l’ARENA sur le site FAMAR

Monsieur le Maire,
Je ne vais pas revenir sur tous les arguments contre l’implantation d’un grand équipement à cet endroit. Ils ont été ou vont être développés par mes collèguesJe vais plutôt répondre à Monsieur LE MEIGNEN qui s’inquiète de quoi faire du site FAMAR, et vous proposer une autre utilisation pour cet emplacement. En effet, comme vous le savez, et selon l’Agence Internationale de l’Energie, nos réserves de combustibles fossiles sont plus que réduites : 40 ans pour le pétrole, 60 ans pour le gaz et 200 ans pour le charbon, et de plus en plus de personnes s’interrogent sur l’omni présence du nucléaire en France.Je vous propose donc de créer sur ce site un pôle éco bâtiment avec un espace conseil, un centre de formation professionnelle continue, une « mathériauthèque » qui présenterait les divers matériaux «écologiquement compatibles » ainsi que les nouvelles méthodes d’éco-construction, mais aussi une pépinière pour les jeunes entreprises qui souhaiteraient se développer dans ce secteur.Ceci permettrait à tous, particuliers et entreprises, de se renseigner sur comment faire des économies d’énergie en ayant tous les acteurs et informations sur place, aux professionnels de se former et de redonner de l’emploi tout en réalisant des économies d’énergies.
N’oublions pas que le secteur du bâtiment est actuellement le plus gros consommateur d’énergie et responsable de 23% des émissions de GES en France.Encourager les entreprises et les citoyens de la région à adopter un comportement durable en terme de construction, alors que nous allons devoir faire des économies d’énergie, c’est je pense une excellente proposition. Tout à fait en cohérence avec le bilan thermique que vous avez souhaité, Monsieur le Maire.Tout comme le meilleur déchet est celui qui n’existe pas, la meilleure énergie est celle économisée.Je voudrais que nous allions de l’avant, que nous soyons imaginatifs et créatifs. En créant ce pôle, non seulement nous sommes dans le développement durable, dans ce qu’il faudra faire, alors autant être en pointe dans ce domaine, mais nous répondons aussi aux demandes de nos concitoyens : emplois non délocalisables et économies d’énergie.

Marie Thérèse NOEL


Conseil municipal du 18 mars 2011

Cliquez ici pour télécharger les délibérations du Conseil municipal du 18 mars 2011

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s