ARENA, un désengagement de l’état qui soulève bien des questions ?

Cette semaine, Madame la ministre des sports a enfin annoncé le montant de l’enveloppe dédiée à la construction de sept nouvelles grandes salles de sport, en France.

Les conclusions du rapport de la commission Costantini, prévoyaient un financement de l’état à hauteur de 140 millions d’euros pour répondre à cette ambition nationale de développer notre capacité d’organisation d’épreuves sportives internationales en salle.

Un an plus tard, la somme est pratiquement réduite des deux tiers, 50 millions, que dire alors de l’ambition ?

Pour ce qui nous concerne, ici à Orléans, la municipalité tablait sur une participation de l’état à hauteur de 20 à 30 millions, or ce sera donc au mieux autour de 7 millions.

Serges Grouard dans ses déclarations en faisait une condition de faisabilité du projet.

Qu’en est-il aujourd’hui sur ce plan ?

Si pour ma part, au vue de la situation extrêmement difficile des finances publiques nationales, je comprends ce désengagement de l’état,en revanche,je trouve incompréhensible les déclarations du maire et de son adjoint aux finances semblant indiquer qu’ils ne tiendront aucun compte de ce désengagement !

Il me semble pourtant que de vraies interrogations, sur le financement, pèsent aujourd’hui sur ce projet, qu’on y soit favorable ou défavorable par ailleurs.

Si l’état se désengage pour raison d’argent public rare, qu’en est-il des autres partenaires potentiels ?

La région très contrainte sur le plan budgétaire, suite à la réforme territoriale, ne fera t’elle pas de même ?

Quant au département, l’accroissement des besoins en matière de solidarité et les dépenses nécessaires pour y faire face, lui laissent-ils vraiment le choix ?

Faut-il reparler de l’agglomération dont nous avons vu en conseil de communauté qu’il n’y avait pas de consensus à ce sujet !

Alors je le demande, n’est-ce pas le moment d’en rabattre un peu, de diminuer la voilure et de quitter la loire vers des terres moins coûteuses car moins contraignantes ?

D’élargir à toute l’agglomération un projet de grand équipement pour tous les sportifs mais dans une enveloppe beaucoup plus réduite que les 120 ou 130 million induits par le choix du projet et du site actuel ?

Enfin, est-il juste dans ce contexte de maintenir en l’état, un projet tellement dispendieux, dont la charge économique et financière ne sera supportée au final, pour sa presque totalité, que par les seul habitants d’Orléans ?

signaturemichel2

Conseiller général du Loiret, conseiller municipal d’Orléans.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s