Session du Conseil Général de Juin

J’ai souhaité intervenir en ouverture de la session du conseil général de juin, sur trois sujets bien distincts.

Dans l’ordre, j’ai abordé, l’actualité sur le RSA, la question récurrente des places en établissement pour les enfants et les adultes en situation de handicap, et enfin les conséquences de la sécheresse en matière d’eau dans le Loiret.

RSA : j’ai rappelé tout d’abord notre désaccord et notre réprobation suite aux propos tenus au plan national parlant de « cancer de la société » à propos des personnes qui « profiteraient injustement et abusivement » de cette allocation.

J’ai redit simplement que l’expérience de terrain, au contact des professionnels du secteur social et des usagers infirmait ces propos. Que par ailleurs, la grande majorité des allocataires du RSA aspiraient à un retour rapide à un emploi, synonyme de ressources et de reconnaissance. Que pour le reste nous appliquions la loi avec toutes les mesures prévues pour accompagner ou au contraire suspendre si besoin.

D’autre part, sur les dernières déclarations envisageant les mises en place de cinq heures de TIG « travail d’intérêt général », en contre partie du RSA, j’ai indiqué mon sentiment : cette proposition paraît totalement décalée par rapport à nos réalités concrètes ;

  • si la personne est proche de l’emploi, tout le travail consiste à favoriser l’accès à un véritable travail avec, si nécessaire, une formation adaptée.
  • si la personne présente des difficultés, une période d’insertion est activée ou devrait l’être. C’est dans ce domaine que nous manquons souvent d’opportunités et qu’il faut porter l’effort.
  • si la personne est très loin de l’emploi, il s’agit alors d’une insertion à caractère social pour laquelle nous avons tout à entreprendre.

Le RSA est un outil perfectible, une ressource certes, mais minimale, un complément lorsqu’il y a activité. Travaillons à le rendre le plus efficace possible en gardant ses objectifs et sa philosophie.

Les places en établissement pour les enfants et adultes en situation de handicap dans le Loiret.

Dans le contexte de la conférence nationale annuelle sur l’état d’avancement de la loi de 2005 sur le handicap, où l’ensemble du secteur a exprimé son désappointement face à l’immobilisme et aux renoncements du gouvernement, j’ai souhaité attirer à nouveau l’attention de l’assemblée sur les déficits en ce domaine dans notre département.

  • manque de places en établissement pour les adultes en situation de handicap, au moins 75.
  • saturation dans les établissements pour mineurs en situation de handicap, pour les plus de 18 ans qui n’ont pas de place dans les structures adultes ;
  • délais d’attente parfois de plusieurs années pour les enfants à scolariser en établissement, qui n’ont pas de places disponibles.
  • besoin de création de places pour attraper le retard accumulé et mettre à niveau l’offre pour répondre aux besoins du département.

La question de l’eau.

Nous avons eu il y a quelques mois une séance privée fort intéressante sur le risque d’inondation par les crues de Loire. Aujourd’hui, le problème est inverse si l’on peut dire, avec une sécheresse et un débit de Loire très faible et qui diminue de manière critique.


photo JFG

Ma demande porte sur la communication des mesures prévues dans le cadre de la gestion des risques naturels, mesures préventives à court et moyen terme, et ce, dans deux domaines :

  • la gestion de l’eau consommée en secteur urbain d’une part, et agricole d’autre part ;

– la question du refroidissement des centrales nucléaires de Loire lorsque le débit atteint des valeurs inférieures à 40m3/s.

signaturemichel2

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s