L’actualité au fil des jours…

La séquence très prenante des primaires citoyennes a transformé mon agenda en une sorte de patchwork multicolore de dates, de lieux et d’heures, en superposition presque permanente !

Il a bien fallu poursuivre les tâches habituelles, locales et départementales.

Ainsi j’ai participé à deux conseils municipaux et deux conseils d’agglomération

, où s’est intercalée en deux périodes la session d’automne du conseil général.

Temps forts, la présentation de la nouvelle DSP des transports de l’agglomération dont nous reparlerons en novembre, l’avis sur le schéma régional développement durable proposé par le conseil régional du Centre, les différents débats sur le POLC « Paris Orléans Clermont Lyon », projet de ligne à grande vitesse, la polémique sur les positions du sénateur Eric Doligé à propos de la loi de 2005 sur l’accessibilité…

Tout cela dans un contexte national et européen de faillite bancaire, de déficits publics croissants des états, et d’une perspective de croissance tellement basse qu’elle fait craindre le pire pour les entreprises et pour l’emploi…

Dans ce contexte, la vie locale avec ses réussites et ses péripéties offre l’avantage de la proximité concrète !

A St Jean de Braye, la première pierre du laboratoire de recherche de Christian Dior, vient conforter le poids économique du site orléanais de ce leader mondial du cosmétique …

Comme diffuseur de rayonnement de la capitale régionale, que demander de mieux !

Toujours à propos de pierre, le 19 octobre, la commission régionale pour la protection des sites CRPS, a voté par 19 voix sur 23, la protection au titre des monuments historiques des numéros 45 et 59 de la rue des Carmes.

Cette demande avait été transmise par des riverains du quartier et l’association « Aux Carmes citoyens ».

Il reste à attendre la décision de M le Préfet et à déterminer s’il s’agit d’une chance pour tout ce secteur ouest de l’hyper centre, comme je le pense, ou d’une complication inutile et pénalisante comme le dit la municipalité.

Je dois dire que pour ma part, j’ai découvert à travers tout le travail de l’association aux Carmes citoyens, un patrimoine extrêmement intéressant dont je ne soupçonnais pas l’existence.

Faisons de cette richesse léguée par l’histoire et le temps, le socle d’un projet ambitieux, respectueux et à taille humaine, d’autant plus tourné vers l’avenir qu’il s’inspire d’une histoire inscrite dans la pierre…

signaturemichel2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s