PPP une fuite en avant ?

L’emploi, première des préoccupations de nos concitoyens, demeure pour chacun d’entre nous, au cœur d’un projet de vie, à la base de son autonomie financière
et de sa situation sociale.

Dans un contexte d’augmentation du chômage, d’aggravation de la précarité, mais aussi de déficits records des finances de l’état, il nous faut recentrer
les interventions du Conseil général sur ses compétences essentielles pour les habitants du Loiret.

A travers ses politiques sociales (personnes âgées, handicap, insertion, RSA, enfance et famille), éducatives (collèges) et économiques (emplois durables),
nous devons répondre aux besoins d’aujourd’hui et préparer l’avenir.

L’augmentation de 7% de l’impôt foncier cumulé au lancement d’un nombre important de PPP, « partenariat public privé », ne nous semble pas aller dans ce sens.

En effet, comme l’indique Jean Arthuis, ex-président de la commission des finances du sénat : «Les PPP sont des montages ambigus et insatisfaisants ; les
risques sont une fuite en avant que l’on ne pourrait contrôler ; les marges de manœuvres des années suivantes risquent d’être lourdement plombées ; toujours
se méfier des mirages ! »

Or, l’état des finances publiques impacte très directement l’activité économique et l’emploi, sachons rester rigoureux et prudents.

Nous avons proposé de réduire le risque en lissant ces investissements, nous n’avons pas été entendus !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s