https://i1.wp.com/serveur1.archive-host.com/membres/images/425915245/amars2012/francois_hollande_photo_jean-francois_grossin.jpg

Dans quelques jours, plus précisément dimanche 22 avril, dès 8h, s’ouvriront les bureaux de vote pour le premier tour de l’élection présidentielle.

Au fil des semaines, la campagne électorale a mis l’accent sur telle ou telle mesure, avec son lot de petites phrases et de répliques. Mais à l’heure du choix, le citoyen consciencieux s’interroge !

Qu’est-ce qui motive mon choix ?

Pour ce qui me concerne, plus que tout, c’est le projet global, la vision du lendemain fondée sur la prise en considération des réalités du présent.

Dans quel monde ai-je envie de vivre, pas seulement pour moi-même et mes proches, mais pour l’ensemble d’une génération, la nôtre, et celles à venir ?

Il faut bien évidemment des mesures concrètes et des annonces ciblées, chiffrées, il faut, j’en suis convaincu, assainir les finances publiques, et il faut tout autant tracer les perspectives déterminantes pour demain.

Quel modèle de développement  pour assurer le mieux être au plus grand nombre, en prenant en compte les paramètres climatiques, économiques et humains?

Il y a ce que nous pouvons faire dès maintenant dans l’hexagone, qui ne dépend que de la volonté de ceux qui seront élus en mai et juin, des réformes de structures comme la refonte complète de la fiscalité, mais aussi de la décentralisation et de la modernisation de notre démocratie. Il y a ce que nous pourrons proposer aux partenaires européens et qu’il faut construire à plusieurs, pour que l’Europe redevienne un espace de développement et progresse vers une organisation politique soucieuse du bien-être des peuples qui composent l’union, et investie du projet de favoriser l’émergence du « citoyen européen »  de même droit du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest!

Décider quand on le peut, proposer sinon sans relâche, tenir ses engagements face à l’adversité et aux difficultés, remédier aux maux de la société, inégalités croissantes et criantes, misère, exclusion, précarités de toute sorte, voilà ce qui m’importe et motive mon choix.

C’est pour tout cela que dès le 22 avril, j’ai choisi de voter François Hollande et que je vous invite à lui apporter votre confiance.

Cliquez ici pour télécharger la lettre de Michel Brard aux habitants d’Orléans Saint Marceau

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s