En juillet, nous avons approuvé à l’unanimité, une charte pour l’agriculture de notre agglomération. Ces productions locales, essentielles à la constitution de circuits courts, occupent aujourd’hui un tiers de la surface du territoire de l’agglo, et représente une activité économique importante, créatrice d’emplois durables.

Les enjeux contenus dans la charte, sont nombreux. Pour ma part, j’ai insisté sur la nécessité de préserver cette agriculture péri-urbaine en maîtrisant l’expansion urbaine. J’ai indiqué qu’il me semblait que la priorité devait porter sur la pérennisation des exploitations. Comment favoriser la transmission de l’activité à la nouvelle génération, car la moyenne d’âge des producteurs est actuellement élevée et représente une vraie inquiétude.

Dans tout cela, il faut saluer le travail réalisé en étroite collaboration avec la chambre d’agriculture.

Cette charte n’est pas un document figé, il faudra le faire évoluer et surtout en faire un outil utile pour tous, dans les années à venir !

Les pistes ne manquent pas et passent souvent par le renforcement ou la création de filières assurant production et distribution. La part grandissante du bio dans l’alimentaire et des produits de saison, du bois dans la construction et le chauffage sont déjà des réalités qu’il convient de conforter et de développer.

La bonne compréhension des problématiques mixtes, urbaines et agricoles est une nécessité vitale pour répondre efficacement aux défis de demain !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s