L’actualité m’a fait rapprocher le débat fiscal sur la contribution foncière des entreprises, d’une préoccupation sérieuse, liée à la modification des tarifs du parking de plein air, des Aubrais. Celui-ci étant géré par Orléans gestion, la tarification relève de l’agglomération d’Orléans. Des usagers du train, des « pendulaires » m’ont sollicité en constatant le « bond » des tarifs depuis le premier janvier 2013.

Je rappelle, pour mémoire, que les élus de gauche de l’agglomération ont voté contre cette augmentation brutale, qui, en fonction du nombre d’heures, a un coefficient multiplicateur très important.

« Un exemple avec les tickets ci-dessous, pour une même séquence horaire entre 2012 et 2013 ».

ticket parking fleury gare 002

Pour toutes ces personnes, qui, pour des motifs professionnels, stationnent à la journée devant la gare, cela va représenter une dépense annuelle non négligeable. Sur la base de l’exemple joint, environ 800€ par an, en plus, par rapport à 2012, dans une période où, les ménages aussi ont de multiples difficultés.

Ne s’agit-il pas là aussi d’une forme de taxe ? Il me semble, que l’on pourrait moduler, et en tous les cas étaler, ces augmentations, qui pénalisent les plus modestes parmi ceux qui doivent aller, là où se trouvent des activités et des emplois, sans avoir d’autres choix que de rejoindre la gare avec leur véhicule personnel. Ce sont, au bout du compte, des charges importantes, qui se cumulent et grèvent des budgets déjà très serrés.

Nous l’avons dit à l’époque sans être entendus !

michel signat

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s