Depuis ma permanence mensuelle en mairie de quartier, j’écris ces quelques lignes en ce samedi matin 16 mars, profitant d’un moment libre entre deux entretiens…
Comme vous le savez peut-être, durant toutes ces semaines, j’ai été candidat dans une procédure interne à notre parti, pour être tête de liste aux municipales en 2014. Il n’en a été question à aucun moment sur ce site, pour respecter une règle de non communication fixée en commun.
Le vote des militants a eu lieu jeudi soir, je n’ai pas obtenu la majorité…
Même s’il ne s’agissait que d’une « campagne interne », beaucoup de personnes se sont mobilisées. Des femmes et des hommes aux qualités humaines indéniables, aux compétences variées, se sont engagés à mes côtés et ont très vite constitué une formidable équipe ! J’ai été acteur et témoin privilégié du bonheur de cet engagement partagé, de cet investissement individuel et collectif sans compter…
Nous avons fait œuvre de propositions pour Orléans et ses habitants, conscients de l’absolu besoin de changement pour notre ville dans de nombreux domaines. Je reprends désormais le cours ordinaire de mon engagement d’élu local au service des habitants de Saint-Marceau et d’Orléans. Comme je n’ai jamais cessé de le faire, je compte poursuivre, en toute liberté d’actes et de ton, sur la base des valeurs et des convictions qui sont les miennes.
D’aucuns pensent qu’en politique comme dans la vie, tous les moyens sont bons pour arriver, car la fin justifierait, selon eux, les moyens. Je ne partage pas cette conception, contraire aux valeurs qui fondent ma pratique personnelle, je me considère avant tout à l’écoute et au service de mes concitoyens, désireux d’apporter des solutions et des réponses concrètes à leurs préoccupations quotidiennes. Dans les circonstances difficiles que traverse la société, dans cette crise qui frappe d’abord les plus fragiles, à travers toutes les générations, je reste convaincu que l’action politique et publique a une place essentielle. Dans nos territoires, le rassemblement de toutes les volontés nécessaires à la réussite collective ne peut exister que dans la confiance, le respect, la franchise des échanges.

michel signat

2 Comments

  1. Bonjour Monsieur Brard,
    La vie est un combat continuel et je veux que vous sachiez que Je continue à vous faire confiance et vous suivre dans vos idées.
    cordialement

  2. Connaissant votre engagement et intégrité, je tiens par ce petit message à vous témoigner ma confiance et sympathie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s