En discutant, avec quelques amis, en fauteuil ou déficients visuels, au cours de la manifestation, cette réflexion m’est venue… Pas tout à fait sous cette forme, mais tout de même un peu !

Il fut, dans l’histoire de l’humanité, posé cette question à propos des peuples « conquis » dans les nouvelles Amériques, pour les esclaves arrachés d’Afrique et aussi pour les femmes !
En constatant le peu de cas, fait dans l’aménagement urbain pour permettre l’exercice d’une pleine citoyenneté, se déplacer et être acteur de vie comme tout un chacun, vraiment je m’interroge !
Aurions-nous si peu progressé ? Aurions-nous toujours au fond de nous-mêmes , une conception minimaliste du droit à la différence ? Lorsqu’on affirme que chaque être humain est différent et que justement cette différence est une véritable richesse, ne sont-ce que des formules creuses qui n’ont pas de traduction dans le concret du quotidien ?
Comment entrer de plain pied dans la vie, prendre toute sa place, celle qu’on souhaite parce qu’on en a le désir et les compétences, si le trottoir à 10m de chez soi, la station à 100 et les lieux de vie au-delà présentent des obstacles infranchissables ?!
Cette situation, ne nous en dit-elle pas long sur nous-mêmes, nos manières d’être et de penser ?
Je salue ici, toutes celles et ceux qui mènent, inlassablement ce combat, pour un accès universel, une citoyenneté commune, abolissant exclusion et discrimination.

michel signat

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s