Non, non, ce n’est pas un message codé mais la traduction minimaliste de notre débat jeudi soir à l’agglomération, à propos d’un vœu sur le projet de LGV « ligne à grande vitesse », ou POCL, « Paris Orléans, Clermont Lyon ».

L’échéance du projet POCL, 2025-2030, que, pour ma part, je soutiens, car il nous permet de rejoindre le réseau européen des LGV, dont on peut penser qu’il sera l’atout indispensable du développement du 21me siècle, ne nous dispense pas, bien au contraire, de nous intéresser au présent et à l’avenir immédiat du réseau ferré.

C’est pourquoi, j’ai proposé au président de l’agglo, d’adjoindre à ce vœu, de mon point de vue réducteur, notre grand intérêt pour le POLT « Paris Orléans Limoges Toulouse », axe majeur structurant pour 30 départements et 5 régions. Le POLT utilise les voie existantes et d’ici 2 à 3 ans pourrait, en utilisant des rames TGV et en bénéficiant d’aménagements de voies, desservir plus rapidement, tout en conservant fréquences et interconnections, l’ensemble des territoires traversés.

Rendant au conseil général ce qui lui revient, j’ai indiqué que le département du Loiret avait émis le 7 juin, pendant sa session, un vœu allant dans ce sens.

« Vœu du CG du 7 juin » voir ci-dessous

M Lemaignen a simplement accepté d’ajouter une référence au POLT, sans texte, ce qui est un peu juste…

Commentaire : il faut noter qu’entre la majorité départementale et celle d’Orléans, il existe une divergence majeure sur le POCL, très dommageable pour le projet, non pas sur l’intérêt de la LGV mais sur le tracé… A Orléans, et c’est aussi ma position, nous sommes pour le tracé Ouest, au CG, pour un tracé médian-Est !!

michel signat

« Vœu du CG du 7 juin »

L’axe ferroviaire Paris-Orléans-Limoges-Toulouse (POLT) est la troisième radiale nationale.

Plus longue ligne ferroviaire de France, elle traverse dix départements et en dessert trente- deux. Près de 5 millions d’habitants sont concernés par cet axe qui comporte six carrefours ferroviaires et recoupe cinq transversales dont les lignes Nantes-Lyon et Bordeaux-Lyon via Limoges, Montluçon et celle via Brive et Clermont Ferrand.

Son aménagement, sa modernisation et son interconnexion avec d’autres lignes de premier plan et particulièrement le projet de nouvelle Ligne à Grande Vitesse Paris-Orléans-Clermont­-Lyon, représentent donc un enjeu national en matière d’aménagement du territoire. A l’inverse, son appauvrissement ou sa dégradation se répercuterait très largement sur l’ensemble du territoire français.

Suite à l’Assemblée des Territoires du POLT, qui s’est tenu le 18 mai dernier, le Conseil général du Loiret demande :

1-l’abandon de toute hypothèse de transfert d’une partie des fréquences du POLT au profit du projet de barreau Limoges-Poitiers,

2-la confirmation du maintien de 11 fréquences quotidiennes,

3-l’inscription du POLT dans le Schéma National des Infrastructures de Transports (SNIT) et la rédaction d’un schéma directeur national lui étant consacré,

4-la préservation des arrêts dans toutes les gares intermédiaires,

5-une amélioration de la qualité de service offerte sur cette ligne dès 2015, le remplacement des trains Téoz par des rames TGV entièrement rénovées avec réduction des temps de trajet, comme proposées par la SNCF au Gouvernement. 

POLT et POCL ont un avenir commun et constitueront ainsi deux axes majeurs de développement économique et touristique du réseau national.

Conscient du rôle que joue le POLT dans l’organisation des transports ferroviaires en France, le Conseil Général du Loiret demande :

1-la confirmation du raccordement du POLT au POCL,

2-la prise en compte du potentiel de voyageurs du POLT dans le projet POCL augmentant d’autant sa rentabilité.

3-la mise en perspective des projets ferroviaires concourant à desservir les régions Centre, Limousin, Aquitaine, Midi-Pyrénées et Auvergne, dans un contexte de renforcement des contraintes budgétaires publiques.

1 Comment

  1. POCL est renvoyé à l’après 2035, c’est-à-dire enterré. Evitons de nous ruiner avec ce genre de grands projets inutiles. Il faut à la majorité de la population des TGV rénovés roulant à 220 km/h sur le réseau classique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s