conseil-general-du-loiret-michel-brard

Aucune ambiguïté dans la délibération de la Commission d’Action Sociale de ce jour.
« Au vu de l’absence de résultats tangibles et de la confusion des objectifs qui
président aux actions de Prévention spécialisée, il est proposé de mettre un terme à
cette politique à compter du 1er janvier 2014 »
Comment le Conseil Général peut-il annoncer une grande ambition pour les jeunes du
Loiret et commencer par se désengager ?
En fait, le Conseil Général justifie une décision politique par des arguments contestables.
Comment les opérateurs et les communes pourront-ils assurer ce service indispensable
à la jeunesse ?
Combien de suppressions de postes ?
Depuis le début, nous défendons la nécessité d’une politique de jeunesse qui repose
sur l’éducation et la prévention et l’accompagnement pour les jeunes du Loiret.

 

michel signat

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s