Après le vote l’an dernier, au conseil municipal, de la charte de la participation citoyenne, s’est tenue la première réunion du nouveau conseil consultatif de notre quartier.

Faisant partie des personnes retenues pour y siéger, j’ai participé mercredi soir à cette première réunion.

Une trentaine d’habitants étaient présents, à titre personnel « tirés au sort », ou représentants leur association.

Dans cette phase d’installation, il a surtout été présenté les projets de la ville. L’adjointe de quartier, Mme Kerrien, a listé tout ce qui était déjà validé, mis en œuvre ou en voie de l’être.

Quelques exemples ainsi abordés :

  • le Zénith : la décision d’agrandissement a été actée, les éléments techniques sont à l’étude. L’objectif, augmenter la jauge à 8000 places, pour accueillir de nouveaux spectacles et le basket.

Question : comment ne pas aggraver les nuisances pour les riverains en matière de circulation avec cette augmentation de capacité ?

  • le parc des expositions : comme chacun le sait, n’ayant bénéficié d’aucuns travaux, il voit sa vétusté s’accroître d’année en année ! A l’étude, un déplacement vers le Nord de l’agglomération…
  • le val Ouest : toujours à l’étude sur les aménagements dans ce secteur contraint par le PPRI « plan de prévention des risques d’inondations ».
  • Question : la croissance démographique de St Marceau rend encore plus aigu le déficit d’équipements publics, salle de quartier, « animation, vie associative », école, collège…

– la voirie : en cours de réalisation les rues des Anguinis, Fosse de meule, Neuve Tudelle. Inscrites au programme de la direction de la voirie de la ville, les rues des Chabassières, du Pressoir blanc, du Clos Rozé, de Vaucouleurs.

  • Question : devenir du parc actuel, démolition ? Autres usages ?
  • petits équipements : attendus par les jeunes parents et grands parents, des jeux pour touts petits parc Léon Cheneau, utiles pour la mini crèche.
  • embellissement : végétalisation et remise en état du pont de la RD2020 au-dessus de la route d’Olivet.

Il a été proposé, en terme de fonctionnement du CCQ, de reconduire les ateliers existants.

Après un échange, j’ai proposé que le CCS se saisisse de la question du « vivre ensemble » qui me semble un enjeu important au niveau d’un quartier comme le nôtre. Rappelant que nous avions une croissance en habitants, la plus importante d’Orléans, l’accueil des nouveaux, les liens avec les plus anciens, les repères des uns et des autres, pouvaient faire l’objet de projets intéressants. L’inter génération, les règles de vie en commun, l’isolement et la solide, la perte d’autonomie pour ses déplacements, peuvent à l’échelle d’un quartier trouver des réponses très adaptées, pragmatiques et efficaces.

Nous avons aussi échangé sur le devenir du bâtiment de l’ex « maison de convalescence », possible lieu de santé, à examiner, qui selon moi ne pourrait se mettre en place qu’à l’initiative des professionnels de santé de St Marceau.

michel signat

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s