two man and two woman standing on green grass field
Photo de rawpixel.com sur Pexels.com

Pour un pacte social et écologique !

En mars, 19 organisations ont cosigné 66 propositions susceptibles de remettre au cœur de l’action publique, le sens du bien commun, de la justice sociale, du respect de l’environnement…
En avant-propos, elles annoncent :
« Alors que la société civile organisée peine à se faire entendre par le gouvernement depuis le début du quinquennat Pour la première fois, nous nous engageons à faire front commun en défendant collectivement 66 propositions qui permettent à chacun le pouvoir de vivre. Nos 19 organisations porteront ce pacte écologique et social dans toutes les instances de dialogue… Et ce n’est qu’un début… Il n’y a pas d’un côté la question de la fin du monde et de l’autre celle de la fin de mois, les deux enjeux sont les deux faces d’une même pièce, s’alimentant et se combinant. Sortir des énergies fossiles, rénover les passoires énergétiques ou rendre accessible une alimentation bio et locale c’est à la fois améliorer le quotidien, préserver la santé et s’attaquer aux défis environnementaux. »

black green brown continent
Photo de Pixabay sur Pexels.com

Les alarmes retentissent. Qu’elles viennent de nos organisations depuis des années ou plus récemment de citoyen.ne.s éloignés de la vie publique, ces alarmes disent la même chose.
Un modèle de société qui génère autant d’inégalités et d’injustices et met en péril la vie sur Terre de nos enfants et petits-enfants et de millions d’êtres humains à travers le monde n’est plus un modèle. C’est un non-sens.
L’heure est à la construction d’un nouveau pacte politique, social et écologique.
Un pacte du court, du moyen et du long terme. Un pacte de la bienveillance et du bien commun : un pacte pour l’humain et pour l’humanité. Un pacte pour tous et pour la planète. Un pacte du pouvoir de vivre, aujourd’hui et demain, dans la dignité et le respect, un pacte qui nous engage tous. Telle est la conviction de nos organisations, composées de citoyen.ne.s de tous horizons engagés sur tous les terrains… 
Il est nécessaire et possible de faire autrement :
Liste de 4 éléments
• Donner à chacun le pouvoir de vivre, dans un cadre commun en protégeant notre avenir et celui des générations futures ;
• Remettre l’exigence de justice sociale au cœur de l’économie ;
• Préparer notre avenir en cessant de faire du court terme l’alpha et l’oméga de nos politiques publiques ;
• Enfin, partager le pouvoir pour que chacun puisse prendre sa part dans la transformation de nos vies.
Fin de la liste
Tels sont les 4 axes majeurs de ce Pacte.
L’erreur serait de croire qu’il est possible de continuer comme si rien ne s’était passé. L’erreur serait de perpétuer un modèle de développement qui nous mène dans le mur. L’erreur serait de penser qu’il est encore possible de décider seul des conclusions à tirer de l’expression des citoyens lors du grand débat national.
Le pacte du pouvoir de vivre est la première pierre d’un vaste chantier de transformation sociale et écologique qui nécessite la mobilisation immédiate de tous. C’est pourquoi nous appelons les membres du gouvernement, les parlementaires, les élu.e.s de chaque territoire − région, département, métropole, ville −, les employeurs et chaque décideur à s’engager dès maintenant avec nous pour poser les bases d’un renouveau dans notre pays.
Parce que la richesse de ce pacte vient de la diversité de celles et ceux, organisations et citoyen.ne.s engagé.e.s qui le portent, nous appelons chacun à nous rejoindre et se mobiliser par leur soutien, par des actions de sensibilisation aux enjeux du pouvoir de vivre.
Nous rejoindre, c’est initier avec nous une mobilisation durable pour que nos propositions soient prises en compte… ».

Pour ma part, je soutiens sans réserve cette initiative, son contenu détaillé en 66 propositions, pour le pouvoir de vivre accorder à chacun et le devoir d’agir en conformité avec ses convictions les plus profondes.

michel signat

Liste des 19 signataires du pacte social et solidaire : ATD Quart monde, la CFDT, la CFTC, la Cimade, la Fage, France nature environnement, France terre d’asile, la fondation Abbé-Pierre, la fondation Nicolas-Hulot pour la nature et l’homme, Humanité et biodiversité, la Ligue de l’enseignement, le Mouvement associatif, le Pacte civique, les Francas, la Mutualité française, le Réseau action climat, le Secours catholique, l’Uniopss, l’Unsa.

1 Comment

  1. en esperant qu’il n’est pas trop tard .l’homme ne peut se passer de la planete tandis qu’elle peut tres bien se passer de l’homme .

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s